Cameroun – Effort de guerre contre Boko Haram : 20 millions de FCFA collectés à Kribi – 10/03/2015

Sénateur Grégoire Mba Mba. | Photo d'archives
Sénateur Grégoire Mba Mba. | Photo d’archives

Cette opération a été initiée par le sénateur Grégoire Mba Mba du 23 février au 4 mars 2015.

Depuis le 23 février, le geste, matérialisant un réel amour de la patrie, se répétait, tous les mercredis : dès la fin des derniers cours de la journée, de nombreux élèves de la maternelle, du primaire et des établissements relevant du secondaire, se dirigeaient vers le cabinet sénatorial, situé au bord de la mer, dans le quartier administratif de Kribi. Là, chacun introduisait dans une boîte métallique, ce qui lui restait de son argent de poche. Ils suivaient ainsi l’exemple des autres habitants de la cité balnéaire, adhérant, spontanément, à l’opération « Effort de guerre contre Boko Haram », lancée par le sénateur Grégoire Mba Mba. Sous un slogan mobilisateur, relayé quotidiennement par toutes les radios privées installées dans la localité: « Je suis Camerounais et patriote. J’appartiens à tout le corps social de Kribi. Je veux la paix pour mon pays. J’apporte mon soutien aux forces de défense et de sécurité en guerre contre Boko Haram. Je donne ma contribution. La voici. » Le promoteur de cette action peut s’estimer heureux, vu sa bonne tournure ayant permis de collecter plus de 20 millions de francs. Dans l’après-midi du 4 mars, il fallait remettre ces moyens aux autorités compétentes.

Au cours de cette cérémonie organisée à la place des fêtes de Kribi, sous la présidence du préfet de l’Océan, Antoine Bisaga, le sénateur Grégoire Mba Mba, ne pouvait que jubiler, pour avoir atteint son but. D’abord, ses remerciements sincères, à tous les contributeurs : « Il y a eu un élan de solidarité. J’ai vu même des enfants cotiser. J’ai vu des pêcheurs, des commerçants, des conducteurs de motos-taxis, des fonctionnaires et bien d’autres couches sociales, venir donner de l’argent. » L’élu, également président de la section RDPC de l’Océan-Sud, devait ensuite réaffirmer sa position face à la secte terroriste responsable de l’insécurité dans la région de l’Extrême-Nord : « Il s’agit d’une bande de voyous. Et en tant que patriotes, nous ne pouvons pas laisser ces gens déstabiliser le Cameroun et perturber sa marche vers l’émergence. »

Satisfait de l’accomplissement de cette « opération coup de cœur », qui a aussi donné 120 sacs de riz, des cartons de savon et bien d’autres produits de première nécessité utiles aux populations civiles victimes de l’insécurité que fait régner la secte terroriste, le préfet Antoine Bisaga a parlé. A voix haute : « Cette initiative est merveilleuse et clairvoyante. Et Kribi, qui a beaucoup reçu de la République, ne devait pas agir avec retard. » Selon une information disponible, une délégation se déplacera pour remettre les fonds collectés au ministre délégué à la présidence, chargé de la Défense.

Source : © Cameroon Tribune

Par Luc ANGOULA NANGA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz