Cameroun – Education sexuelle : l’Association Femme et Enfants sensibilise à Douala

Des élèves à l' école de la santé sexuelle | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Des élèves à l’ école de la santé sexuelle | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

Les membres de ce groupe viennent de sensibiliser une centaine d’élèves de sexe féminin venus des différents établissements scolaires de la capitale économique. L’objectif recherché étant de réduire le nombre de grossesses précoces et non désirées, les avortements, de lutte contre la délinquance juvénile, la dépravation des mœurs.

CAMERPOST a interrogé Pauline Simo Matchim, présidente nationale de l’Association Femme et Enfants. Elle affirme : « nous avons pris le prétexte de la Journée internationale de la jeune fille célébrée le 11 octobre pour marquer un temps d’arrêt afin d’inviter la jeunesse à réfléchir sur ce qui vient d’être dit ». L’interlocutrice relève que « aujourd’hui, le monde te célèbre. Que tu sois élève, étudiante, fille mère ou apprenante dans un centre de formation, tu dois t’aimer et t’estimer. Tu dois avoir confiance en toi, croire en tes principes, être prête à te défendre contre l’adversité ».

Et pour y arriver, les élèves ont noté qu’ils doivent éviter tout ce qui peut les empêcher de réaliser leurs rêves. Notamment l’alcool, le tabac, la drogue, les sorties nocturnes, la mauvaise compagnie, les mauvais conseils, le mimétisme, la luxure, la dépravation, le vagabondage sexuel, le commérage, l’envie, la jalousie, la haine, la paresse, le découragement, la tricherie. L’Association Femmes et Enfants existe depuis 1996 et a fait de l’éducation sexuelle des jeunes filles, son cheval de bataille. « Il est question de préparer la jeune fille à rentrer dans la vie sexuelle, à se connaître et à mieux maîtriser sa santé sexuelle. C’est la première fois que nous organisons une telle rencontre à Douala », laisse entendre Pauline Simo Matchim.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa