Cameroun – Education : 9000 instituteurs bientôt recrutés – 05/08/2014

L’annonce a été faite par la ministre de l’éducation de base le recrutement se fera de manière progressive sur trois ans.

Youssouf  Hadjidja Alim, ministre de l’éducation de base.
Youssouf Hadjidja Alim, ministre de l’éducation de base.

Selon la ministre de l’éducation de base, Youssouf  Hadjidja Alim, ce deuxième programme de contractualisation des instituteurs, concerne dans sa première phase uniquement les “maitres des parents”. Ces derniers sont des enseignants recrutés par les associations des parents d’élèves. Les maitres des parents sont généralement en fonction dans les zones rurales et exercent dans les écoles publiques, avec un salaire de misère très sporadique et dans une précarité évidente. Ils sont donc prioritaires pour la première phase qui concerne 3000 instituteurs. Une option de  recrutement qui se veut décentralisée avec l’intégration des collectivités territoriales décentralisées car elles maîtrisent bien les besoins des écoles, notamment en zone rurale. Les chiffres dévoilés attestent du besoin urgent d’enseignants en zone rurale avec un ratio maître/élève en deçà de 1/70.

Cette phase prend effet cette année. La question de leur prise en charge financière est réglée de l’avis de madame Youssouf Hadjidja Alim, ces instituteurs recevront leur premier salaire au mois d’octobre prochain. Une enveloppe de 26.5 milliards est disponible. Les fonds sont octroyés par le partenariat mondial pour l’éducation sous la supervision de la banque mondiale.

Les diplômés des Ecoles Normales des Instituteurs de l’Enseignement Générale sont également concernés par ce programme. Ils seront pris en charge lors de la deuxième ainsi que la troisième vague.

© Camer Post – Hakim ABDELKADER