Cameroun – Edith Quintrell : Visite de la directrice des opérations de la MIGA – 19/02/2015

Edith Quintrell, la directrice des opérations de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA).
Edith Quintrell, la directrice des opérations de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA).

Edith Quintrell, la directrice des opérations de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA) arrive au Cameroun le 18 février 2015. Elle y séjournera jusqu’au 20 février prochain, apprend-on dans un communiqué publié ce 17 février 2015 par la MIGA, structure du groupe de la banque mondiale spécialisée dans l’assurance contre le risque politique et l’amélioration de la note de crédit des Etats.

Selon le communiqué officiel, «l’objet de cette mission est d’identifier les domaines où la MIGA peut aider le Cameroun à mobiliser des capitaux pour des projets de grande envergure, notamment dans les infrastructures, l’énergie et d’autres secteurs créateurs d’emplois. Au cours de sa visite, Mme Quintrell rencontrera plusieurs responsables ministériels, ainsi que des représentants de banques et d’autres entités du secteur privé».

La directrice des opérations est la 2ème personnalité de la MIGA qui arrive au Cameroun en l’espace d’un an. En effet, en janvier 2014, les autorités camerounaises ont eu des séances de travail avec Michel Wormser, le vice-président de cette institution, qui avait dit être venu présenter les produits de la MIGA. Six mois plus tard, au sortir de son conseil d’administration du 30 juin de la même année, la MIGA accordait une garantie d’un montant de 180 millions $ (environ 82 milliards de francs Cfa) à Energy of Cameroon (Eneo), le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, racheté par le fonds britannique Actis. L’assurance d’une durée de 8 ans, avait-on appris, couvre les risques de restriction de transfert de devises, de guerre, de troubles civils et de rupture de contrat.

Dans le même temps, la MIGA accordait  à Globeleq Africa, qui contrôle pour le compte du fonds Actis les centrales à gaz de Kribi (216 MW) et à fioul de Dibamba (88 MW), une assurance contre le risque de rupture de contrat couvrant une période maximale de 20 ans, pour un montant global de 145,7 millions $ (environ 66 milliards de francs Cfa).

La MIGA, qui a célébré son 25ème anniversaire en 2013, a émis depuis sa création près de 30 milliards de dollars (15 000 milliards FCfa) de garanties (assurance contre les risques politiques) à l’appui de plus de 700 projets d’investissement dans une centaine de pays en développement. Son portefeuille actuel dépasse les 10 milliards de dollars (5000 milliards FCfa). Parmi ses grandes interventions en Afrique en 2013, revient en exemple la Côte d’Ivoire, qui après 10 années de crise socio-politique, a pu mobiliser suffisamment de fonds pour relancer sa reconstruction.

Source : © Investir Au Cameroun

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz