Cameroun – Ebola : Situation pré-épidémique maitrisée à Douala – 02/09/2014

Constat fait lundi par le ministre de la Santé publique lors de sa descente d’évaluation du dispositif de riposte.

André Mama Fouda, le ministre camerounais de la Santé. Photo: Services du Premier ministre, portail du gouvernement
André Mama Fouda, le ministre camerounais de la Santé.
Photo: Services du Premier ministre, portail du gouvernement

Je félicite tous les acteurs parce que le dispositif fonctionne très bien“. Conclusion d’André Mama Fouda, ministre de la Santé publique, au terme de sa visite de travail effectuée ce 1er septembre 2014 à Douala dans le cadre du plan national de riposte contre la maladie à virus Ebola. Accompagné du Secrétaire d’Etat à la Santé Alim Hayatou, il était question pour le ministre d’évaluer sur le terrain le dispositif de prévention mis en place dans la région du Littoral. La descente a mené le Minsanté d’abord à Nylon, où le futur centre de traitement Ebola pourrait être ouvert. Ensuite à l’aéroport international de Douala, à l’hôpital Laquintinie et enfin au port de Douala.

A chacune de ces étapes, André Mama Fouda n’a pas manqué de faire quelques recommandations. A l’aéroport donc, le ministre a prescrit que les mesures de prévention puissent commencer dans les aéronefs afin de faciliter le travail du personnel au sol. Par exemple, la fiche d’évaluation des paramètres que reçoit chaque passager après son débarquement peut être distribué dans l’avion. Il a également demandé de rendre plus visibles les différents messages contenant les informations sur Ebola. Le chef de département ministériel et sa suite ont notamment suivi le circuit de débarquement des passagers, depuis la descente de l’appareil jusqu’aux formalités de police. Dans son itinéraire, il a évoqué l’emplacement de la caméra thermique qui viendra s’ajouter aux thermoscopes et permettre un double filtrage.

Au port, André Mama Fouda a reconnu que la tâche n’est pas aisée avec les différents points d’accostage existants. Il a aussi répondu aux préoccupations du Dg du Port autonome de Douala, Emmanuel Etoundi Oyono, et de ses collaborateurs, notamment sur le traitement à réserver aux navires et aux marchandises. Et comme précédemment à l’aéroport, le Minsanté a une fois de plus demandé aux personnels sanitaires d’avoir un comportement professionnel, de porter le matériel de protection prévu, gants et masques. Il a encore rappelé la nécessité de ne pas consommer de viande de brousse. Il est ensuite descendu au port de pêche, où il a demandé entre autres de veiller à l’identification exacte des destinations des pêcheurs. Dernier arrêt, le poste de santé aux frontières.

Après Douala dans le Littoral, André Mama Fouda va prendre la direction d’une autre porte d’entrée et de sortie dans le pays, la région du Sud-ouest.

Source : Cameroon Tribune

Par Rita DIBA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz