Cameroun : Les douaniers ont interceptés de milliers de paquets de stupéfiants destinés à secte Boko Haram

Cameroun : Les douaniers ont interceptés de milliers de paquets de stupéfiants destinés à secte Boko Haram

Plus de 3000 paquets de stupéfiants destinés à «la mise en condition des kamikazes » par la secte terroriste nigériane Boko Haram pour commettre des attentats suicides, ont été saisis à Fotokol dans l’Extrême-nord par la douane camerounaise, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Plusieurs types de drogues, entre autres, le tramadol ou tramol, des ballots de chanvre indien et de la cocaïne composent la saisie.

D’après des sources proches de l’enquête et sur la base des indices fiables, la drogue a été interceptée au moment où elle prenait déjà la direction du Lac Tchad et « il y a fort à parier que ces stupéfiants étaient destinés aux terroristes de Boko Haram », a-t-on expliqué.

De source médicale, la consommation du tramadol notamment à forte dose, comme d’autres stupéfiants, transforme l’être humain en le dotant d’un sang-froid inouï qui lui permet de commettre des actes d’une atrocité sans pareille.

En attendant la destruction des stupéfiants, des échantillons ont été prélevés en vue d’une analyse dans les laboratoires spécialisés.

Depuis que la capacité militaire de Boko Haram a été réduite à sa plus simple expression par la Force multinationale mixte (FMM) composée des armées du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, les terroristes ont opté pour des attaques suicides, commis par des adolescents généralement drogués.

© CAMERPOST avec APA