Cameroun : Dotation bientôt de dix unités de transformation de manioc – 22/01/2015

Le tapioca, un produit issu de la transformation du manioc. Photo d'archives
Le tapioca, un produit issu de la transformation du manioc. Photo d’archives

Le Cameroun envisage de créer une dizaine d’unités de transformation de manioc, dans la perspective de renforcer l’offre nationale de ce produit considéré comme l’un des principaux aliments de base du pays.

En vue de matérialiser ce projet, il est prévu, la création d’une plantation de 300 hectares à Bamenda, dans la région du Nord-ouest et la production de deux millions de boutures de manioc à rendement élevé.

C’est l’une des ambitions que se fixe, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, le Projet d’appui aux infrastructures rurales et au développement participatif dans les Grassfields.

Il est financé, entre autres, par le gouvernement camerounais et la Banque africaine de développement (BAD) dont l’objectif est de doter l’Ouest du pays d’infrastructures rurales et de projets agricoles permettant de lutter contre la pauvreté.

En dehors de la consommation domestique, il existe une forte demande en manioc, aussi bien pour les besoins industriels que pour les exportations, en l’occurrence, vers le Nigeria voisin.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz