Cameroun – Dixiades Ebolowa 2016 : 2000 athlètes à l’assaut des médailles

2000 athlètes à l’assaut des médailles aux Dixiades 2016 | Ph. © CT

L’ouverture des 5es Jeux nationaux a eu lieu samedi dernier, dans le chef-lieu de la région du Sud, en présence du représentant personnel du chef de l’Etat, Joseph Beti Assomo.

Les valeurs olympiques ont, une fois encore, été célébrées lors de la cérémonie d’ouverture des 5es Jeux nationaux, Dixiades 2016, samedi dernier à Ebolowa. Le stade municipal de Nko’ovos a accueilli près de 2.500 personnes, dont 2.000 athlètes, issues de 15 délégations. Ils vont compétir, jusqu’au 20 décembre prochain. Et c’est au milieu de tout ce beau monde que le représentant personnel du chef de l’Etat, Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence de la République, chargé de la Défense, a prononcé la phrase rituelle d’ouverture de cette fête sportive.

La grande parade pouvait alors commencer, précédée des serments des athlètes, des officiels et des entraîneurs. Tous ont pris l’engagement de travailler en toute honnêteté, sans tricherie, sans complaisance et dans le strict respect de l’esprit des Jeux. Bien avant eux, la ville et les populations d’Ebolowa, chef-lieu de la région du Sud, ont souhaité à tous une chaleureuse bienvenue par la voix de Guy Roger Zo’o Olouman, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine d’Ebolowa, et président du comité local d’organisation. L’on a alors appris que les 2.000 athlètes présents vont s’affronter dans 17 disciplines sportives dont quatre font leur entrée cette année dans les jeux : le karaté, le kick-boxing, le nanbudo et l’athlétisme pour déficients visuels. En dehors du stade municipal, le comité d’organisation a retenu le complexe sportif de Nko’ovos, tout à côté, et les infrastructures sportives des établissements scolaires tels que le Lycée classique et moderne, le Collège régional d’agriculture, l’Enieg, l’Institut technique Don Bosco…

La ville d’Ebolowa se montre fière d’accueillir ses hôtes. Et lorsque la flamme olympique a fait son entrée, la volonté de se surpasser a été exprimée par une salve d’applaudissements, jusqu’à l’allumage de la vasque qui va illuminer les Jeux. Le rush final a eu le mérite d’offrir au nombreux public venu pour la circonstance le bouquet spectacle d’ouverture avec des enfants, au rythme d’« Ekan Immortel » de dire toute la joie et la volonté du vivre ensemble des camerounais. Ces figurines ont été dessinées par ces enfants, drapeaux et foulards en main, peu après le défilé des délégations venues des dix régions du Cameroun et des pays tels que le Tchad, le Gabon, la République centrafricaine.

Après le faste de l’ouverture, les compétitions proprement dites se sont déroulées hier, dimanche. Les finales du lancer du poids, sauts en longueur, les 100 m ; 5.000 m et 800 m, dames et messieurs étaient en cours au stade municipal de Nko’ovos au moment où nous mettions sous presse.

Source : © Cameroon Tribune

Par Aimé-Francis AMOUGOU

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz