Cameroun – Diplomatie : Arrivée du président nigérian, Muhammadu Buhari, à Yaoundé – 30/07/2015

Arrivée du président nigérian, Muhammadu Buhari, à Yaoundé | DR
Arrivée du président nigérian, Muhammadu Buhari, à Yaoundé | DR

Ponctualité, chaleur des retrouvailles et protocole sans fioritures ont marqué, mercredi, la cérémonie d’accueil à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen.

Comme prévu dans le programme officiel, l’avion ayant à son bord le président Muhammadu Buhari s’immobilisait sur le tarmac de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, à  11h pile, mercredi.

Trente minutes plus tard, le cortège officiel s’ébranlait  en direction de la ville de Yaoundé. Pendant une demi-heure, la cérémonie d’accueil du chef de l’Etat nigérian à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen a donné le ton de sa visite d’amitié et de travail de 48 heures au Cameroun : chaleur des retrouvailles et volonté manifeste d’aller droit au but, sans fioritures, pour éradiquer la secte terroriste Boko Haram. Comme en témoigne l’une des nombreuses banderoles déployées sur les routes « Cameroun – Nigeria : main dans la main pour la sécurité sur la frontière commune ».

Le président Paul Biya se trouve au bas de la passerelle, lorsque son hôte sort de l’avion dans sa gandoura blanche immaculée. Accolade.  Le mot de bienvenue et les souhaits d’un agréable séjour, ponctués d’un bouquet de fleurs, sont exprimés par la petite Emmanuelle Maya Mekou Ndzomo,  six ans, élève en « Class 2 » à l’Ecole St Joseph de Mvolyé. Son timbre et son anglais limpides expriment toutes les attentions préparées pour cette visite.

Les honneurs militaires commencent, après présentation du président Paul Biya à son hôte des hautes personnalités à ses côtés : le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji, le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril, le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, le ministre des Relations extérieures,  Pierre Moukoko Mbonjo, le ministre, secrétaire général de  la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, le directeur du Cabinet civil, Martin Belinga Eboutou, le haut-commissaire du Nigeria au Cameroun, Hadiza Mustapha, le haut-commissaire du Cameroun au Nigeria, Salaheddine Ibrahima.

Hymne national de chacun des deux pays, revue des troupes, les honneurs militaires ont été rendus au rythme de la Musique de la Garde présidentielle (Gp). Les troupes étant constituées d’un échantillon des forces de défense nationales : armée de terre, armée de l’air, armée marine, corps des sapeurs-pompiers, gendarmerie, police, en plus de la Gp.

Ensuite venait la revue des corps constitués : membres du gouvernement et assimilés, membres du corps diplomatique, autorités administratives et municipales, personnalités de la communauté nigériane au Cameroun entre autres.

Après un bref arrêt au pavillon d’honneur de l’aéroport, les deux chefs d’Etat commencent à baigner dans une ambiance populaire animée par des groupes de danse. C’est sous les ovations de la foule par grappes, dans une ville de Yaoundé pavoisée aux couleurs nigérianes (vert – blanc – vert) et camerounaises (vert – rouge – jaune) que le cortège se rend à l’hôtel Hilton où le président Buhari a pris ses quartiers.

Source : © Cameroon Tribune

Par MONDA BAKOA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz