Cameroun : Pour le DG de Camair-Co, le Dja “peut reprendre les vols”

Jean Paul Nana Sandjo, DG de Camair Co | Photo d'archives
Jean Paul Nana Sandjo, DG de Camair Co | Photo d’archives

Le Boeing 767 « Le Dja » de la Compagnie nationale de transport aérien du Cameroun (CAMAIR-CO) a retrouvé sa base ce week-end après avoir passé six mois à Addis-Abeba en Ethiopie pour raison de maintenance, a constaté lundi APA à l’aéroport international de Douala.

A en croire Jean-Paul Nana Sandjo le directeur général de cette compagnie publique, « le Boeing 767 est prêt pour le voyage, tout a été remis à neuf. Il peut reprendre les vols. Il y a juste de petits contrôles à faire au niveau du Cameroun et de la CAMAIR-CO, ainsi que des formalités administratives ».

Ce retour constitue « un soulagement » pour l’entreprise, a-t-il insisté, en ce sens que la CAMAIR-CO dont la flotte est constituée de cinq aéronefs seulement éprouve d’énormes difficultés pour implémenter son plan d’exploitation.

Une situation d’autant difficile en ce sens que la compagnie ne dispose que de deux avions pour assurer les longues distance comme l’Europe.

« Ça fait exactement six mois que l’appareil a passés en Ethiopie pour des raisons de maintenance technique », a expliqué l’un des mécanicien.

Vu de l’extérieur, l’appareil brille d’une nouvelle jeunesse après la « cure » éthiopienne. Un tour rapide à l’intérieur permet de faire le même constat.

Le Boeing 767, parti en révision en Ethiopie, en revient rajeuni. Tout est propre, les sièges comme l’espace réservé aux commodités.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz