Cameroun : La dévaluation du Naira entraîne l’entrée massive de produits nigérians dans le pays

Cameroun : La dévaluation du Naira entraîne l’entrée massive de produits nigérians dans le pays

Le marché camerounais est de plus en plus inondé par les produits nigérians, notamment depuis que le géant voisin a procédé à la dévaluation de sa monnaie, le Naira, a constaté APA lundi sur place dans la capitale économique du Cameroun.

Déjà très actifs au Cameroun à travers des produits cosmétiques électroniques et des pièces détachées, les produits nigérians ont pris de l’ampleur notamment dans le domaine agro-alimentaire, explosant les importations camerounaises qui se situent autour 385 milliards de francs CFA par an, contre moins de 60 milliards de francs CFA.

Une balance commerciale très déficitaire pour le Cameroun, environ 325 milliards de francs CFA alors que le Nigeria figure désormais au 2è rang des fournisseurs du Cameroun.

Dans la plupart des espaces marchands dans les grandes villes de Douala et Yaoundé ainsi que dans les localités frontalières de l’Extrême-nord, de l’Adamaoua, du Nord, du Nord-ouest et du Sud-ouest, la présence des produits venant du Nigeria est très visible.

Il s’agit entre autres, l’électroménager, de l’électronique, de la farine, des fruits, la nourriture pour bébé, des détergents, lait, huile, thé ou café, pièces détachées pour véhicules, l’eau, la bière et bien d’autres produits importés du Nigeria.

En guise d’exemple, des pâtes de spaghettis ou de macaroni de 500 mg produites localement qui coûtent 500 francs CFA reviennent à 350 francs CFA pour celles qui viennent du Nigeria, les détergents de 200 ml coûtent 150 francs CFA dont proposés à 75 francs CFA.

D’après des témoignages concordants, la prolifération des produits « made in Nigeria » a aussi des répercussions sur les grandes entreprises, d’autant que la porosité des frontières favorise la fraude et la contrebande.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Cameroun : La dévaluation du Naira entraîne l’entrée massive de produits nigérians dans le pays"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eric Mendi

‘Knowledge is power’
Note well, these products are not made in Nigeria. What make’s them cheaper in Nigeria is the Nigerian’s tax policy. VAT 5% and import tax less than 10% depending on the product. So I believe Cameroon taxation policy should be reviewed if not we will be great loosers in this era of globalization.
My humble suggestion.

Henri Franck Owona

If import taxes are low then imports shall increase.If imports increase therefore,much of our liquidity(income) has to flow out of our economic system.Consequently,no employment back home,shortage of liquidities,high level of poverty and no economic growth.Just the other of the corn.

Eric Mendi

I humbly think you are not getting the point. If taxes are reduced, import would be increase prices of goods and services will drop benefiting the consumer, more money would be saved by consumers who would embark on investing in other domains, creating employment…
My brother part of what makes the difference in development in English speaking countries and French ones is the tax system.
France is our colonial master but has greater investment in Nigeria than in our country partly because doing business in Nigeria is less taxed than in Cameroon.
Just an observer

Gertrude Tonye

Vs avez d’abord kel produits ?

Gislain Fokou

Moi j’aime et je ne trouve pas de mal en cela même si le ciment nigérian peut entré au Cameroun et devient 500 le sac ce sera plus bien

wpDiscuz