Cameroun : Deux villages rasés dans l’Extrême-Nord par Boko Haram – 19/01/2015

Une femme marche au milieu des maisons brûlées par Boko Haram à Baga, au Nigeria, sur cette image d'archive du 21 avril 2013. Baga a de nouveau été attaquée par l'organisation terroriste. - Archives/AFP
Une femme marche au milieu des maisons brûlées par Boko Haram à Baga, au Nigeria, sur cette image d’archive du 21 avril 2013. Baga a de nouveau été attaquée par l’organisation terroriste. – Archives/AFP

Au moins 3 citoyens ont été tués dimanche matin dans les villages camerounais de Mabass et Makxy (Extrême-Nord) frontaliers avec le Nigeria, à la suite d’un assaut de la secte islamiste Boko Haram qui en a également enlevé 80 et mis le feu à ces localités, a appris APA de sources sécuritaires.

Ces exactions sont intervenues lorsque, repoussés par l’armée dans une zone de l’arrondissement de Mokolo, des dizaines de djihadistes ont décidé de se venger avant de battre en retraite dans leur base arrière en territoire nigérian.

Ce nouvel assaut, dont n’a signalé aucun dommage au sein de l’armée camerounaise, intervient au lendemain de l’envoi par le Tchad d’un contingent de près de 800 hommes dans l’Extrême-Nord du Cameroun où sévit Boko Haram.

Dans le même ordre d’idées, des sources introduites dans le sérail, au Cameroun, annoncent l’envoi imminent de troupes nigériennes aux abords du Lac Tchad qui est l’une des zones d’action du mouvement terroriste.

© CamerPost avec © APA