Cameroun : Deux premiers points d’échange Internet annoncés à Yaoundé et à Douala – 27/05/2014

A l’occasion de la célébration, le 17 mai 2014, de la 149ème édition de la Journée internationale des télécommunications et de la société de l’information, le ministre camerounais des Postes et Télécommunications, Jean Pierre Biyiti bi Essam, a annoncé la construction prochaine des premiers points d’échange internet du pays dans les villes de Yaoundé et Douala, les deux plus grandes métropoles du Cameroun.

Jean Pierre Biyiti bi Essam, ministre camerounais des Postes et Télécommunications.
Jean Pierre Biyiti bi Essam, ministre camerounais des Postes et Télécommunications.

Sans indiquer le chronogramme des travaux  et le coût des investissements, ce membre du gouvernement camerounais a confié que «l’établissement des points d’échange Internet  aux niveaux local, national, sous-régional et régional est une priorité, si l’on veut régler les problèmes de connectivité, améliorer la qualité de service et réduire les coûts d’interconnexion».

Pour rappel, en janvier 2014, le gouvernement camerounais avait déjà convié les ingénieurs et fournisseurs d’accès internet du pays à un atelier sur «les aspects techniques relatifs à la mise en place des points d’échanges internet au Cameroun», en vue de préparer cette mutation qui permettra au pays de se départir de la dépendance des réseaux étrangers, en matière de transmission des informations au moyen du réseau des télécoms. Une dépendance qui coûte officiellement  600 millions de dollars (environ 300 milliards de francs Cfa) chaque année aux pays africains ne disposant pas encore de points d’échange internet.

Avec Agence Ecofin

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz