Cameroun : deux jeunes adeptes présumées de Boko Haram tuées dans une explosion

Deux jeunes adeptes présumées de Boko Haram tuées dans une explosion | Ph. Illustration/DR

Deux militantes présumées de la secte islamiste nigériane Boko Haram ont été tuées après s’être fait exploser dans un marché de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun lundi matin, a appris Xinhua de source sécuritaire.

Il s’agit de deux filles encore très jeunes et d’origine inconnue parvenues à l’entrée du marché de Mora, localité de la région de l’Extrême-Nord, où elles ont attiré par des gestes suspects l’attention des membres de comités de vigilance et ont dû actionner leurs charges respectives après avoir reçu l’ordre de stopper leur déplacement, a rapporté cette source.

Une forte explosion a retenti, tuant les deux kamikazes présumées, a-t-elle précisé. L’ampleur de la détonation a été telle que les deux corps ont été déchiquetés. Aucune autre victime n’a été enregistrée, ni aucun blessé.

De tels incidents sont devenus banals dans cette ville, qui a été, avec d’autres localités camerounaises frontalières du Nigeria, le théâtre de plusieurs attaques et attentats meurtriers de Boko Haram.

Lire la suite à © XINHUA >>

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : deux jeunes adeptes présumées de Boko Haram tuées dans une explosion"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Adjabs Eric

ça c’est la catastrophe deux jeunes filles innocentes.

wpDiscuz