Cameroun : Deux attentats attribués à Boko Haram dans l’Extrême-Nord

Deux attentats attribués à Boko Haram dans l'Extrême-Nord du Cameroun | Ph. Illustration
Deux attentats attribués à Boko Haram dans l’Extrême-Nord du Cameroun | Ph. Illustration

Deux kamikazes, toutes des filles et membres présumés de la secte islamiste Boko Haram, se sont fait exploser dans la nuit de dimanche à lundi dans les localités camerounaises de Sandawadjiri et Waramide, faisant 3 morts à savoir les terroristes et un civil, a-t-on appris de sources sécuritaires.

Selon ces sources, la première terroriste, accompagnée de deux autres, a déclenché sa charge après avoir constaté qu’elle était suivie par des membres du comité de vigilance.

Ses congénères ont alors fondu dans la nuit, pour se retrouver à Waramide voisin où l’une des filles, qui a activé sa ceinture d’explosifs, est morte sur le champ en même temps qu’un civil.

Lundi en mi-journée, l’on apprenait qu’une battue était toujours en cours en vue de retrouver la troisième terroriste.

Boko Haram, dont les activités étaient quasiment en berne pendant deux mois, semble avoir repris du poil de la bête depuis quelques semaines à travers des attaques isolées.

Samedi dernier, 12 de ses membres ont ainsi été tués lors de deux opérations menées par des comités de vigilance et l’armée dans la localité de Tala-Massali frontalière avec le Nigeria.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz