Cameroun : Des cellules anti-trafics au sein des aéroports internationaux – 25/10/2014

Son excellence Paul Biya.
Paul Biya, président de la république du Cameroun.

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, vient de créer par décret des Cellules anti-trafics (CAAT) au sein des aéroports internationaux du pays.

Ces unités, selon le texte, contribueront au renforcement du contrôle et du renseignement afin de barrer la route au trafic des stupéfiants, armes, explosifs et médicaments contrefaits.

Elles seront aussi chargées d’exercer un contrôle plus efficient des personnes, des bagages, frets et courriers postaux en transit, à l’arrivée et au départ, dans le cadre de la lutte contre les trafics illicites, et de procéder à l’analyse des risques.

La création des CAAT, apprend-on, se situe dans le cadre de l’établissement d’une communication sécurisée, en temps réel, entre les aéroports internationaux d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes.

Placées sous la présidence du délégué général à la Sûreté nationale, elles sont composées de fonctionnaires de la police, de la gendarmerie nationale et des douanes camerounaises.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz