Cameroun : Démantèlement dès mars des régies de collecte de la taxe d’aéroport – 05/01/2015

Aéroport international de Douala. Photo d'illustration
Aéroport international de Douala. Photo d’illustration

Les régies de recouvrement de la taxe d’aéroport seront totalement démantelées dès le 1er mars prochain au Cameroun, pour laisser la responsabilité aux compagnies qui l’incluront dans les prix des billets d’avion, selon une décision publiée lundi par la direction générale des impôts et lesdites compagnies.

L’entrée en vigueur de cette mesure fait partie des nouveaux arsenaux contenus dans la réforme de collecte du droit de timbre d’aéroport, consacrée par la Loi de finances 2015 applicable depuis le 1er janvier dernier.

Son application immédiate s’est toutefois heurtée au fait que plusieurs passagers avaient déjà acquis leurs billets d’avion pour janvier et février n’incluant pas cette taxe d’un montant de 10.000 FCFA.

Les parties viennent ainsi de convenir d’une période transitoire de deux mois, au cours de laquelle des régies du timbre de la direction générale des impôts continueront à percevoir ces droits.

Selon les autorités, la nouvelle donne vise à sécuriser les recettes de l’Etat et n’aura aucun impact sur le rendement des compagnies aériennes qui prélèveront directement la taxe aéroportuaire dans le prix du billet d’avion.

De plus, indique-t-on, son inclusion dans le coût des billets d’avion facilitera les procédures d’embarquement des compagnies, la société Aéroports du Cameroun (ADC), responsable de la gestion de ces espaces, devant en ce qui la concerne percevoir ces taxes directement desdites compagnies opérant au Cameroun.

©CamerPost avec ©APA