Cameroun – Déficit d’électricité, investissements dans le secteur : Des pistes de solution

Des pistes de solution au déficit d' électricité
Des pistes de solution au déficit d’ électricité

Le ministère de l’Eau et de l’Energie et le groupe de la Banque mondiale ont réfléchi récemment sur l’amélioration des performances du secteur.

La capacité installée de production de l’énergie électrique au Cameroun est d’environ 1300 MW. Quant au taux d’électrification, il est de 55% seulement. Pendant ce temps, le taux de croissance annuel de la demande est estimé à 7,5%. Malgré les importants investissements réalisés dans les domaines de la production, du transport et de la distribution ces dernières années, les besoins ne sont pas entièrement satisfaits.

Réunis dans le cadre d’un atelier jeudi dernier à Yaoundé le ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee) et le groupe de la Banque mondiale représenté par Elisabeth Huybens, directrice des opérations pour le Cameroun, ont planché sur la question. C’était en présence du ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey et du ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Yaouba Abdoulaye.

Les assises, selon le ministre de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna, découlaient d’une volonté du Cameroun et de ses partenaires au développement notamment le groupe de la Banque mondiale de conduire la réforme du secteur de l’électricité. Et, ce faisant, de trouver une solution définitive à l’équilibre offre demande qui demeure précaire. Comme socle des débats qui ont ponctué l’atelier, trois défis majeurs à relever pour sortir le secteur de l’énergie des  difficultés actuelles : garantir l’équilibre financier sur l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur de l’électricité ; permettre le développement d’une offre de production d’électricité en quantité suffisante et à moindre coût, et réussir la mise en œuvre des réformes sans impacter le fonctionnement du secteur, et dans un délai maîtrisé.

Source : © Cameroon Tribune

Par Michèle FOGANG

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz