Cameroun – Défense : 28 milliards pour des armes françaises

28 milliards pour des armes françaises | © AFP PHOTO / STEPHANE YAS
28 milliards pour des armes françaises | © AFP PHOTO / STEPHANE YAS

C’est le montant versé en quatre ans par le Ministère délégué à la Présidence en charge de la Défense.

Selon le Ministère français de la Défense, en quatre ans, le Cameroun a dépensé un peu plus de 28,206 milliards Fcfa. C’est une information contenue dans un article du journal Libération paru en juin 2015. Ce montant des dépenses militaires induit moyennement des frais d’environ 7 milliards Fcfa par an, pour le Ministère délégué à la présidence de la République en charge de la Défense. Des dépenses qui consistent concrètement en l’achat de chars, des véhicules tactiques, de munitions, d’armes à feu, des équipements etc.

Ces 28 milliards Fcfa dépensés en quatre ans par le Mindef se situent toutefois dans la mesure du raisonnable. Au vu des budgets alloués au Mindef. L’on sait en effet, qu’au cours de ces dernières années, les différents budgets de ce département ministériel, alors géré par Edgard Alain Mebe Ngo’o sont restés dans les 200 milliards Fcfa. Toutefois, la France n’est pas le seul partenaire du Cameroun dans le domaine de l’armement. Le pays achète également des armes aux Etats tels que la Russie, la Chine, Israël, les Etats unies etc. Ces pays ne sont dès lors pas indissociables des dépenses militaires du Cameroun. Ainsi, les 28,206 milliards Fcfa dépensés en armes françaises, ne sont qu’une partie des acquisitions obtenues par le Cameroun au Cours de ces quatre années.   

Deuxième client en Afrique centrale

 Au cours de cette période, selon la carte réalisée par le journal Libération, le Cameroun n’est pas le premier acheteur des industries françaises d’armement en Afrique. Notamment centrale. Le pays se veut le deuxième client. Tout au moins sur la période allant de 2010 à 2014. En effet, le Cameroun avec ses un peu plus de 28,206 milliards Fcfa, se positionne après le pays d’Ali Bongo. Le Gabon caracolant en tête avec ses 37.389 milliards de Fcfa. Ces deux pays sont en outre les seuls, en Afrique centrale à avoir fait des affaires avec l’Hexagone au cours de cette période.

Dans cet article louangeur pour les industries françaises d’armement, d’autres pays africains se sont ont également approvisionné en France. En Afrique subsaharienne, l’Afrique du Sud par exemple a fait des acquisitions militaires de 30 millions d’Euros. La palme revient cependant aux pays du Maghreb. L’Egypte a dépensé 1012 millions d’euros tandis que le Maroc déboursait 723 et l’Algérie 274 millions d‘Euros.

Ce classement opéré par Libération, quoique datant, rappelle aux bons souvenirs une déclaration faite par le ministre tchadien de la Communication au cours de sa visite au Cameroun. Hassan Silla Bakary avait en effet souligné en mars 2015 qu’environ : « 40% des armes saisies par les forces armées du Tchad aux combattants de Boko Haram sont de fabrication française. »

Manifestement le marché français est très couru.

Source : © La Nouvelle Expression

Par B.C.M.