Cameroun : Un décret de Philemon Yang pour faciliter les échanges internationaux

Philemon YANG, Premier ministre camerounais et chef du gouvernement | © Wang Zhao/AP/SIPA
Philemon YANG, Premier ministre camerounais et chef du gouvernement | © Wang Zhao/AP/SIPA

Le Premier ministre camerounais, Philémon Yang, a signé le 1er mars 2016, un décret portant création, organisation et fonctionnement du Comité national de facilitation des échanges. Organe consultatif placé sous l’autorité du chef de gouvernement, ce comité, apprend-on, a pour mission principale «de proposer et d’assurer le suivi et la coordination de la mise en œuvre des mesures destinées à faciliter et à accélérer les échanges commerciaux et les transports internationaux».

A ce titre, précise le décret du PM, il revient à ce comité «d’assurer la coordination entre les organismes concernés par la facilitation des échanges commerciaux et des transports et de renforcer le partenariat entre le secteur public et le secteur privé ; de mener ou de faire mener des études visant non seulement à identifier les problèmes ayant un effet sur les coûts, les délais et l’efficacité du commerce international ; de proposer des mesures tendant à réduire les coûts et les délais, à améliorer l’efficacité du commerce international et à participer à leur mise en œuvre ; de contribuer à la diffusion des informations sur les méthodes et les avantages de la facilitation des échanges commerciaux et des transports internationaux… ».

Le Comité national de facilitation des échanges est constitué de tous les acteurs de la chaîne des transports, de douze responsables de départements ministériels, des responsables du patronat camerounais, des syndicats des opérateurs du secteur des Transports, de représentant de l’administration douanière, des assureurs, des banquiers, etc.

Source : © Investir Au Cameroun

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz