Cameroun – Décès d’un enfant à Kumba : le torchon brûle entre la famille et le personnel médical d’un hôpital privé

Le torchon brûle entre la famille et le personnel médical d’un hôpital privé | Illustration/DR
Le torchon brûle entre la famille et le personnel médical d’un hôpital privé | Illustration/DR

C’est un fait qui secoue la communauté médicale de Kumba ces derniers jours au point où un médecin a été interpellé. Le nommé Dr Jerry Etabong Esua. Une situation que ses proches qualifient d’injuste et malsaine. Au sein d’une association, ils en appellent à la mobilisation de tous les citoyens pour la sécurité des médecins dans les formations sanitaires du pays. L’association Medcamer vient d’adresser une lettre au public et à la communauté médicale camerounaise. Dans cette note dont CAMERPOST a reçu copie, Dr Etienne Ndzie Atangana, président de Medcamer invite tous les  médecins des quatre coins du Cameroun à affirmer leur solidarité pour le Dr Jerry Etabong dans ce « combat qu’il mène en notre nom à tous car au vu des faits de sources concordantes, l’enjeu de son procès désormais est celui de la sécurité des médecins au travail, du sérieux et de la sincérité des soignants qui continuent de tout faire pour sauver des vies, du cadre et des conditions de travail des médecins au Cameroun, etc ».

Contexte

Cette sortie est en rapport aux faits produits quelques jours plus tôt à l’hôpital de Kumba. Un enfant prématuré, apprend-t-on de source sûre, est né dans une formation sanitaire et est malheureusement décédé après 4 jours de soins suivis. Suite à ce malheureux décès, après avoir été agressé physiquement par le père, Dr Jerry E a été arrêté par les forces de police qu’il avait appelées en aide. Il a été détenu pendant près de deux jours par la police à Kumba. Celle-ci a par ailleurs confisqué le dossier médical. La famille accusatrice demande en guise de dommages et intérêts le montant de 100 millions de F cfa. Le Dr Jerry a eu jusqu’au lundi 18 avril 2016 pour préparer sa défense avant le début du procès. Toute chose qui frustre Medcamer : « nous avons sauvé des vies, nous allons continuer de tout faire pour sauver des vies comme Dr Jerry a essayé pour ce grand prématuré. Il  traverse depuis quelques jours une importante épreuve judiciaire suite à une accusation d’homicide involontaire et négligence à Kumba ».

Cabale

En attendant que la justice camerounaise dise son droit, un mouvement national et international de solidarité visuelle et financière vient d’être lancé avec un logo « I Stand with Dr Jerry » pour soutenir le concerné dans cette épreuve. Les initiateurs estiment que la bonne foi et l’honneur des médecins en dépendent. « Participez-y massivement car nous sommes à un tournant de l’histoire de la responsabilité médicale au Cameroun où ce qui se joue est plus grand qu’un simple procès », écrivent les membres du mouvement qui ajoutent : « soit l’histoire retiendra de nous un magnifique mouvement de solidarité crédibilisant à nouveau la bonne foi et l’honneur des médecins au Cameroun, soit ce procès ouvrira la voie à une série d’abus et de procès farfelus contre le personnel soignant dont tous veulent faire les boucs émissaires d’un système défectueux ». Leur mouvement concerne les individus, les institutions, mais aussi les citoyens sympathisants car « nous sommes tous concernés. Partagez l’histoire de Jerry autour de vous et soutenons tous Jerry pour que justice lui soit rendue, pour son honneur et celui de tout notre corps de métier ».

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz