Cameroun : pas de retour au fédéralisme

Le premier ministre du Cameroun Philémon Yang | © Getty Images

Pour Philémon Yang, Premier ministre du Cameroun, “C’est l’unité qui fait la force de notre pays”.

Pourtant, c’est l’une des principales revendications des camerounais anglophones. Ils dénoncent depuis plusieurs semaines leur “marginalisation” dans le partage du pouvoir et des richesses du pays. Ils se disent aussi marginalisés dans l’enseignement et la magistrature.

Pour se faire entendre, les anglophones (environ 20% des 20 millions de Camerounais), ont organisé des manifestations.

Depuis le 21 novembre, les cours sont suspendus dans les universités, collèges et écoles dans plusieurs villes des deux régions anglophones de l’Ouest du pays, proches du Nigéria.

Lire la suite à © BBC Afrique >>

  • Le CAMEROUN est indivisible très bien parler mais la mal Gouvernance doit s’arrêter impérativement et par tout les moyen.Quant il fallait combattre au nom de ce pays qui sont ceux qui partaient au front??? étaient des Anglophones?ou les Francophones?qui des 2 à versé son sang pour la libération de ce pays?Je connais à mon avis que les Camerounais ont perdu leurs vies pour notre existence c’est ça qui est la vérité. Je dis non aux langues étrangères qui des précurseurs de notre division et oui à la bonne gouvernance et à la méritocratie. ILS VONT TOUS PASSE MAIS LE CAMEROUN VA RESTER ET DEMEURER INDIVISIBLE.

  • Depuis que nous sommes unis il a eu quoi en terme de développement ? D’ailleurs c’est pas par vous que cela arrivera, vous n’êtes plus sur le viseur. C’est la mort qui reste pour vous maintenant pck vous avez fait ce qui était à votre niveau :incapable. Le Cameroun ne pourra être en sécurité si nous continuons avec cet état unitaire. Le fédéralisme n’est pas un crime pck, nous sommes déjà implicitement, lorsque vous arrivez à Buea ou bamenda, vous remarquerez une grande différence : niveau d’habitude, style de vie, de gouvernance,…. Ils sont vraiment différents de nous

  • partager les fruits de la croissance.

  • yang parle pour lui meme.

  • Depuis que les problèmes du Nord on commençait pourquoi notre président de la république ainsi soit il n’est encore parti sur les lieux si ils veulent dire que c’est l’union qui fait la force ???? M le ministre si vous dites non au fédéralisme vous pouvez aussi aller dire Non à la guerre au Nord vous ne pensez pas ?????

    • n’est ce pas que vous entendre que le Cameroun a des problèmes? pour des intérêts egoîstes des gens sortie de nulle part veulent ns faire croire que nos ancêtres avaient tort

  • Yang is a child of the regime so ask the people in benakuma or bakassi will be surprised

  • Libérer nos frères Anglophones au moins là ils font gérer améliorer et développer leur partie vu que le gouvernement ne fait rien pr eux

  • Wehh esperimentons même voir non après si ça marche pas on barre

  • il ne peut dire le contraire car il aura sur le dos tout le systeme. il sait ce qui l’attent dans ce cas!

  • il ne peut dire le contraire car il aura sur le dos tout le systeme. il sait ce qui l’attent dans ce cas!

  • Mr le premier ministre organiser un référendum c’est la voix la plus facile et c’est plus démocratique ! Ne confisquer pas la liberté d’un peuple !

  • Il faut juste comprendre que c’est la manière donc ce régime administre ce pays qui leur passent aux soulèvements vu que chaque haut cadre de l’État veut assumer la relève par ses enfant ce qui fait que les grandes écoles de formations privilégiés leurs enfant les postes de responsabilité appartiennent à leurs enfant et les conditions de vie sociales doivent juste être ameliorer par le gouvernement sur tout l’ettendu du territoire afin d’apeuser cela et la faute est à certains agent vereux de l’etat