Cameroun : de fortes pluies freinent le négoce du cacao

De fortes pluies freinent le négoce du cacao | Illustration/DR
De fortes pluies freinent le négoce du cacao | Illustration/DR

Au Cameroun, les livraisons de cacao au port ont sensiblement reculé en raison des fortes pluies. En effet, ces précipitations rendent les routes impraticables et ralentissent le processus de séchage des fèves. Selon le Conseil national du café et du cacao du Cameroun (CICC), cette situation pourrait ne pas connaître d’amélioration avant plusieurs semaines.

« Nous avons pris un retard important sur la production de la campagne principale » a confié à Reuters le directeur d’une compagnie internationale d’exportation basée à Douala. Le dirigeant a expliqué que les achats de sa compagnie sont en recul de 30% depuis le début de la saison 2016/2017 qui a été lancée en aout.

Si certains exportateurs se rabattent sur la production provenant de zones assez proches des villes, ces acquisitions ne compensent pas le déficit provoqué par la situation dans les zones rurales éloignées.

Au terme de la saison 2015/2016, la production camerounaise avait connu une hausse de 16% en atteignant 269 495 tonnes. En dépit de cette augmentation, le pays, 4ème producteur mondial d’or brun, reste encore loin des 600 000 tonnes qu’il entend atteindre en 2020.

Source : © Investir Au Cameroun

Par Aaron Akinocho

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz