Cameroun : Pas de cessation d’activités à Camair-Co

Ernest Dikoum, Directeur Général de Camair-Co | DR

Mise au point du Directeur général, Ernest Dikoum hier à Douala.

« Nous sommes en train de négocier des contrats extrêmement importants. Cela peut sérieusement affecter les négociations en cours ». Ernest Dikoum, directeur général de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), lors d’une rencontre avec quelques organes de presse hier 19 décembre 2016, tenait à démentir la nouvelle qui a fait le tour des conversations et des médias le week-end dernier : la cessation d’activités de la compagnie aérienne.

Le Dg a fait cette mise au point quelque temps avant de se rendre deux sessions ordinaire et extraordinaire du conseil d’administration qui se déroulait ce lundi dans la cité économique. Avec le Dg adjoint, Moussa Bouba à ses côtés, le manager de la compagnie aérienne a précisé : « Les statuts de Camair-Co nous demandent de gérer la compagnie aérienne avec tous les moyens possibles qui peuvent être propres ou loués en termes d’équipement pour pouvoir gérer la mobilité de nos clients et surtout d’abord la mobilité des Camerounais ».

D’où la location d’un avion ATR de 64 places qui a d’abord servi au transport pendant la CAN et qui effectue les vols ces jours-ci. Insistant sur un point : le fait qu’un avion d’une compagnie aérienne soit immobilisé, n’a rien à voir avec la cessation de ses activités.

Le fait qu’une compagnie aérienne puisse réduire ses fréquences ou éliminer certains points d’opération ne veut pas dire que la compagnie ne se porte pas bien. Les hommes de médias ont reçu un rapport détaillé du Dg. D’abord, la compagnie possède cinq avions : un767 en propriété, deux 737 en location et deux MA60.  Le 767 est immobilisé à cause des problèmes techniques, de la disponibilité des cartes de navigation. Quant aux deux 737, l’un se trouve à Douala, au hangar de l’aéroport militaire.

Il a quelques problèmes techniques et devrait revenir en service d’ici la fin de la semaine. Le deuxième appareil est en Afrique du Sud, en train d’être réparé pour un problème de train d’atterrissage. La saisie dont il avait fait l’objet, qui a duré plus de cinq semaines, a retardé les travaux. Des ingénieurs de Camair-Co ont été envoyés en Afrique du Sud. L’avion est déjà en hangar pour revenir au Cameroun d’ici quelques jours.

Avant la fin de la semaine, espère le Dg. Les deux MA60 sont fonctionnels. Seulement, ils ne disposent à ce jour que d’un seul équipage qui devait repartir en Chine compléter sa formation et il n’y avait pas la possibilité de maintenir les opérations entre-temps. L’équipage est rentré et sa licence doit être certifiée par l’autorité aéronautique pour qu’il reprenne les vols.

Source : © Cameroon Tribune

Par Rita DIBA