Cameroun – Cybercriminalité : Les call-boxeurs aux avant-postes

Les call-boxeurs aux avant-postes de la cybercriminalité | Photo d'illustration
Les call-boxeurs aux avant-postes de la cybercriminalité | Photo d’illustration

En installant mardi dernier les membres du comité de lutte, le gouverneur du Nord leur a déroulé la feuille de route.

Désormais, on pourra assister à des scénarios du genre : un call-boxeur fait identifier un client avant qu’il n’émette un appel téléphonique. C’est du moins ce qui ressort de la rencontre présidée mardi dernier par le gouverneur de la région du Nord, lors de la mise sur pied du comité régional de lutte contre la cybercriminalité.

En installant ses membres mardi dernier, Jean Abaté Edi’i, par ailleurs président de ce comité, leur a rappelé  leurs prérogatives. « Vous avez désormais la charge de traquer partout où besoin sera tous les cybercriminels de la région du Nord », a-t-il indiqué d’entrée. Composé des responsables de sécurité de la région du Nord et des responsables régionaux de téléphonie mobile, ce comité s’est appesanti sur les mesures de sécurité actuelles pour lutter contre le grand banditisme.

Lors des échanges qui ont eu lieu, le gouverneur a demandé aux responsables régionaux de la téléphonie mobile de faciliter la tâche aux forces de maintien de l’ordre dans leurs différentes réquisitions policières. Les opérateurs de téléphonie mobile présents se sont engagés à réduire les délais de réponse aux réquisitions. Désormais, il faudra moins de 24 heures pour avoir l’identité d’un malfrat soupçonné.

A propos des appels émis dans les lieux publics, les opérateurs de téléphonie présents se sont engagés à sensibiliser les call-boxeurs sur la nécessité de laisser une trace des appels émis par leur client dans un registre d’appel. En clair, que chaque client se fasse identifier au préalable avec sa carte d’identité, avant tout appel téléphonique émis.

Source : © Cameroon Tribune

Par DIKWE FODAMBELE

  • AbdouNasser

    Ceci est utopique! Imaginons que je sois pressé et que je refuse de m’identifier! Pour le call-boxeur l’essentiel c’est l’argent donc si je lui paye ça ira!