Cameroun : Croissance économique en dents de scie au 1er trimestre 2014 – 18/10/2014

Les performances de l’économie camerounaise ont connu des fortunes sectorielles diverses au premier trimestre de l’année en cours, selon un rapport publié vendredi par l’Institut national de la statistique (INS).

Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat).
Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat).

Globalement, l’économie du pays s’est inscrite en recul par rapport au quatrième trimestre de 2013 (-0,7% contre +2,2%), un phénomène attribué au ralentissement des activités dans les secteurs secondaire et tertiaire.

Ainsi, après une bonne tenue sur toute l’année 2013, marquée par une croissance de 1,8% au quatrième trimestre, le secteur secondaire a enregistré une ‘’chute libre” de 1,1% au premier trimestre de 2014.

Le tertiaire, quant à lui, après avoir été pendant plus de deux ans le moteur de la croissance économique du Cameroun (+2,0 %), a traversé une conjoncture difficile au premier trimestre 2014 (-0,4 %).

Selon l’INS, les activités de commerce, restaurant, hôtel et autres services auront connu un fort recul, comparé au quatrième trimestre 2013.

Les banques et autres institutions financières, après de forts taux de croissance enregistrés en particulier au début de l’année 2013, ont continué leur baisse de régime.

La seule embellie au tableau, pendant la période étudiée, reste le secteur primaire, en hausse de 5,6% et qui a continué sur sa lancée en enregistrant sa plus forte croissance sur un trimestre depuis 2010 (+1,8% après +0,9%).

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz