Cameroun – Crise anglophone : Ode au dialogue

Chief Victor Mukété appelle au dialogue face à la crise anglophone | Ph. © CT

Le doyen d’âge, Nfon Mukété a salué le retour à l’apaisement dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest hier à l’ouverture de la session.

De sa voix rassurante, se dégage l’espérance : « Je m’acquitte avec émotion du rôle qui m’échoit alors que les remous qu’il y a eu dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest s’apaisent ». Chief Victor Mukété, 99 ans, doyen d’âge au Sénat, prononçait le discours d’ouverture de la session de mars. C’était hier lors d’une plénière en présence du vice-Premier ministre, ministre délégué à la présidence, chargé des Relations avec les Assemblées, Amadou Ali, du doyen d’âge de l’Assemblée nationale, Enow Tanjong et de plusieurs autres personnalités dont le ministre, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh et le secrétaire général du Comité central du RDPC, Jean Nkuété.

Au regard de la situation d’apaisement dans les régions anglophones, le doyen d’âge dit se réjouir de l’ensemble des mesures prises par le chef de l’Etat, « pour ce rapide retour à la sérénité, au calme et à la sécurité ». Ceci alors que, note chief Mukété, des compatriotes pensaient pouvoir déstabiliser de paisibles citoyens qui ne souhaitaient que des solutions à certains problèmes d’intérêt social, par « la désinformation et la mauvaise interprétation ». Occasion, non seulement pour clamer avec vigueur que la Nation camerounaise est une et indivisible, « nonobstant les particularismes linguistiques et régionaux ». Dans cet élan, reconnaît le sénateur, le chef de l’Etat a créé la Commission nationale de la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme. Par ailleurs, le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, vient de sillonner les départements du Nord-Ouest, pour confirmer la nécessité du dialogue fraternel. Pour le doyen d’âge, c’est la preuve que « le linge sale ne peut se laver qu’en famille ».

Cette famille camerounaise qui s’est sentie solidaire, unie et plus rapprochée lorsque les Lions indomptables ont remporté la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017. « C’était l’occasion de taire les petits problèmes qui auraient pu constituer des facteurs de division », s’est réjoui Chief Victor Mukété. C’est ce sens de responsabilité et cette détermination qui ont été prescrites aux sénateurs, durant cette session, pour consolider l’unité nationale.

Source : © Cameroon Tribune

Par Azize MBOHOU

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz