Cameroun – Crise à la FECAFOOT : Le Comité de normalisation demande la «redéfinition du rôle» du Comité olympique – 01/03/2015

Joseph Owona, président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).
Joseph Owona, président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) vient de demander aux autorités locales de procéder à «une réelle redéfinition du rôle» du Comité national olympique et sportif (CNOSC) et de sa chambre de conciliation et d’arbitrage.

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion de crise tenue vendredi à Yaoundé, la capitale du pays, il prend note de la décision du comité d’urgence de la Fédération internationale de la discipline (FIFA) du 25 février dernier prorogeant son mandat jusqu’au 20 mars prochain, en attente de celle du comité exécutif de l’instance mondiale qui doit se prononcer sur la question le 19 mars 2015.

La réaction du Comité de normalisation intervient au lendemain de l’interruption du processus électoral fédéral ainsi que de l’annulation de l’assemblée générale élective, initialement prévue le 25 février dernier, suite à de récentes décisions du Tribunal arbitral du sport (TAS) confirmant les sentences rendues par la chambre de conciliation et d’arbitrage du CNOSC qui annulaient les statuts et le code électoral fédéraux adoptés en 2013, censés servir de socle pour la désignation du nouvel exécutif et qualifiés d’«illégitimes».

Par cette sortie, le Comité manifeste clairement sa colère de voir, chaque fois ou presque, ses décisions cassées par le CNOSC alors qu’il se dit lui-même «convaincu de la qualité et de la valeur du travail accompli et attesté par la FIFA».

Il s’agit en effet d’une nouvelle étape de l’escalade entre les deux instances, le président du CNOSC, Ahmad Kalkaba Malboum, ayant clairement indiqué en semaine qu’il militait pour la disparition du Comité de normalisation qui, de son côté, se dit «ouvert à toute rencontre et/ou discussion utile sur quelques points soulevés et à éclaircir, à la demande des parties intéressées».

Du côté du Comité de normalisation, on se dit de plus en plus convaincu que le CNOSC est instrumentalisé par des membres influents de la fédération entrés en dissidence, et qui avaient saisi le TAS aux fins d’annulation du processus électoral.

L’instance provisoire de la FECAFOOT, rappelle-t-on, avait été mise sur pied le 23 juillet 2013 avec pour missions la révision des textes et l’organisation des élections, et depuis lors son mandat, qui devait s’achever ce 28 février, n’a cessé d’être prorogé du fait de nombreux blocages orchestrés par ses détracteurs.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Crise à la FECAFOOT : Le Comité de normalisation demande la «redéfinition du rôle» du Comité olympique – 01/03/2015"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Thierry Baby

triste de voir comment Massayo et ses compagnons volent bas et font la danse du ventre à la #FIFA pour de l’argent. #Cameroun

wpDiscuz