Cameroun – Création littéraire : Un concours de nouvelles ouvert aux jeunes

Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Arts et de la Culture | DR
Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Arts et de la Culture | DR

« L’objectif principal est d’inciter et de favoriser la création littéraire auprès des jeunes auteurs. Il s’agit aussi de faire découvrir les nouveaux talents et leur donner la possibilité d’être connus du public et des éditeurs ». Ces propos sont de Narcisse Mouellé Kombi, le ministre des Arts et de la Culture. Le concours concerne les jeunes âgés de 30 ans au plus, au 31 mars 2016.

Le ministre a aussi indiqué le genre littéraire concerné. Il s’agit de la nouvelle.  Elle doit être écrite en français ou en anglais, sur un minimum de dix pages au format A4.  L’avis du concours indique que les  projets seront soumis en version papier- en deux exemplaires- ou en version numérique.

Le candidat doit aussi remplir une fiche d’inscription à retirer dans les délégations régionales des arts et de la Culture. Le ministre rappelle que son administration s’engage à organiser ce concours chaque année.

A préciser aussi que l’édition de cette année se déroule en marge du salon du livre, qu’organise Yaoundé, du 2 au 6 juin 2016.  Selon les informations obtenues dans ce département ministériel, la cérémonie de remise des prix aux lauréats aura lieu au cours de ce  salon du livre.

Pour rappel, une nouvelle est un récit court. Au départ ce genre littéraire était proche du roman et d’inspiration réaliste. À partir du XIXe siècle, les auteurs ont progressivement développé d’autres possibilités du genre, en s’appuyant sur la concentration de l’histoire pour renforcer l’effet de celle-ci sur le lecteur, par exemple par un dénouement surprenant. Les thèmes se sont également élargis : la nouvelle est devenue une forme privilégiée de la littérature fantastique, policière, et de science-fiction.

© CAMERPOST par Ousmane Biri