Cameroun – Cour suprême : la peine de 25 ans de prison de Marafa Hamidou Yaya réduite de 5 ans

L'ancien ministre de l'Intérieur camerounais, Marafa Hamidou Yaya, avant l'ouverture de son procès, le 16 juillet 2012 à Yaoundé | © AFP / Reinnier Kazé
L’ancien ministre de l’Intérieur camerounais, Marafa Hamidou Yaya, avant l’ouverture de son procès, le 16 juillet 2012 à Yaoundé | © AFP / Reinnier Kazé

L’ancien secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun, qui deviendra par la suite ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, vient d’être condamné à 20 ans de prison ferme par la Cour suprême. Ce verdict rendu aux premières heures de la matinée de ce 18 mai 2016 est consécutif à un pourvoi en cassation formulé par les conseils de M. Marafa, après sa condamnation à 25 ans de prison par le Tribunal criminel spécial (TCS) le 22 septembre 2012.

Interpellé puis incarcéré en avril 2012, l’ancien SG de la présidence, qui a toujours clamé son innocence et qui dénonce un règlement de compte politique, avait été reconnu coupable de complicité de détournement d’une somme d’environ 24 milliards de francs Cfa par le TCS, juridiction d’exception mise en place au Cameroun pour traquer les prévaricateurs de la fortune publique.

Concrètement, la justice camerounaise accuse Marafa Hamidou Yaya de « complicité intellectuelle » avec Yves Michel Fotso, l’ancien DG de la compagnie aérienne publique, alors mandaté par l’Etat pour acquérir un avion destiné aux déplacements du chef de l’Etat. Cependant, les 31 millions de dollars mis à la disposition de cet opérateur économique camerounais, également condamné dans la même affaire, s’étaient volatilisés sans que l’avion ait été effectivement acquis.

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM