Cameroun : le coup d’envoi du championnat national de football renvoyé sine die

Pierre Semengue, Président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) | Archives/DR

Le championnat national de football du Cameroun dont le coup d’envoi était prévu ce samedi au stade de la Réunification de Douala, a été renvoyé à une date ultérieure a annoncé, le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC), le général d’armée Pierre Semengue.

Ce report « sine die » s’explique par le manque d’argent pour permettre à la ligue de mener normalement ses activités, a-t-il indiqué mercredi.

Le manque d’argent « plombe la reprise des championnats » explique-t-on à la ligue, puisque le coup d’envoi de la saison initialement prévu le 21 janvier 2017, a été renvoyé à une date ultérieure en raison d’un déficit chronique de moyens financiers.

Il s’agit d’un second report après celui du 10 décembre 2016 toujours pour des difficultés financières, la plupart des infrastructures, notamment des aires de jeu n’étant pas aptes pour accueillir la compétition.

Selon les sources proches de la LFPC, le gouvernement et la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) sont sur le banc des accusés », les deux instances n’ayant pas permis jusque-là, le déblocage des fonds, au moins 400 millions de francs CFA devant permettre à la Ligue de démarrer ses activités.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz