Cameroun : Coton sport ne parvient pas à rattraper Canon

Canon en tête malgré tout | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Canon en tête malgré tout | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

Les deux clubs camerounais sont en ce moment les plus titrés du pays. Canon de Yaoundé demeure à quelques longueurs de Coton sport malgré ses mauvais résultats.

Canon kpa kum est depuis le début des années 1980, le club le plus titré du Cameroun. A son actif l’on peut évoquer des titres obtenus aux niveaux national et international. Ses principaux rivaux au Cameroun que sont l’Union sportive de Douala (Usd), Tonnerre de Yaoundé et Coton sport de Garoua ne parviennent pas à refaire leur retard.

Des trois concurrents directs de Canon, seul Coton sport constitue la menace la plus sérieuse. Le club du Nord n’a rien gagné cette saison, mais talonne les vert et rouge de Canon au niveau national. Depuis sa création en 1986 Coton sport a aligné une vingtaine de titres nationaux. Ce sont quatorze (14) sacres en Championnat et six (6) Coupes du Cameroun en trente (30) années ! une régularité que ne connait pas Canon kpa kum. Il a fallu quatre-vingt-six (86) années au club le plus titré du Cameroun pour remporter ses 25 titres nationaux et continentaux. Canon a notamment remporté onze (11) fois le Championnat national et dix (10) fois la Coupe du Cameroun. Au niveau continental il remporte trois (3) Ligues des Champions et une (1) Coupe des Coupes.

Au niveau national une seule marche sépare les deux équipes, que Coton sport aurait pu franchir avec aisance au cours de la saison 2016. Le club de Yaoundé est en effet mal en point depuis plusieurs années. Coton sport de Garoua de son côté, a malheureusement été défaillant à tous les niveaux. En Ligue 1 il s’est contenté d’une insipide deuxième position, avant de tomber en ½ finale de la Coupe du Cameroun devant Bamboutos fc.

Coton sport a perdu son lustre d’antan, au point de ne plus être considéré comme un épouvantail. D’ailleurs la saison 2016 est considérée comme la pire de toutes pour ce club, selon certaines sources. Il en va de même pour l’entraineur principal, Lionel Soccoia. Il est lui aussi considéré comme le pire entraineur de Coton sport depuis 1992, date de son accession en Première Division camerounaise.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz