Cameroun – Construction du stade d’Olembé : les financements bouclés

Les financements pour la construction du stade d’Olembé sont bouclés | Ph. © CT

Le MINFI a signé hier à Yaoundé, avec le DG de UBA Cameroon, la convention de prêt de 24,5 milliards de F pour financer la contrepartie de l’Etat.

Le projet de construction du complexe sportif d’Olembé, sis à Yaoundé, est évalué à plus de 163 milliards de F. En août dernier, la banque italienne Intesa Sanpaolo a signé avec le gouvernement du Cameroun, une convention de financement de 139 milliards de F, représentant 85% du coût global de construction dudit complexe. Les 15% restants, soit 24,5 milliards de F représentant la contrepartie de l’Etat du Cameroun viennent d’être octroyés par UBA Cameroon, filiale camerounaise du groupe bancaire nigérian United Bank for Africa.

La signature de la convention de financement de la contrepartie de l’Etat, par le ministre des Finances (MINFI), Alamine Ousmane Mey et le directeur général de UBA Cameroon, Isong Udom, a eu lieu hier à Yaoundé. Ce, en présence du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT), du ministre des Sports et de l’Education physique (MINSEP) et du responsable de l’entreprise Piccini Group, retenue pour la réalisation des travaux. L’on retient que le crédit commercial de 24,5 milliards de F que UBA accorde à l’Etat du Cameroun a une maturité de sept ans dont six mois de différé à partir de la mise à disposition des fonds. Le taux d’intérêt est de 6% et le décaissement se fera en tirage unique.

Pour le MINFI, « cette signature de convention marque le bouclage des financements du stade et doit contribuer à accélérer la réalisation des travaux pour rendre le stade opérationnel dans les délais ». C’est-à-dire avant la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) masculine que le Cameroun abrite en 2019. Mais déjà, Dominique Mehend, DGA de UBA Cameroon se réjouit de la participation de sa structure dans le développement des infrastructures sportives dans le pays. « En tant qu’entreprise citoyenne, nous sommes ouverts et prêts à accompagner le gouvernement du Cameroun dans tous types de projets visant le développement et le bien-être des populations », a-t-il indiqué.

Pour mémoire, le complexe sportif d’Olembé est un vaste projet constitué d’un stade couvert, d’une capacité de 60 000 places ; deux stades d’entraînements dont un de 3 000 places ; d’un gymnase ; des aires de jeu pour autres disciplines dont le handball, le basketball, le volleyball, le tennis ; d’un hôtel, d’un centre commercial et des parkings de grandes capacités.

Source : © Cameroon Tribune

Par Félicité BAHANE N.

PARTAGER