Cameroun – Conférence épiscopale nationale : Les évêques prescrivent la « zéro tolérance » contre l’homosexualité

Mgr Samuel Kleda, archevêque métropolitain de Douala et président du Conférence épiscopale nationale du Cameroun | DR
Mgr Samuel Kleda, archevêque métropolitain de Douala et président du Conférence épiscopale nationale du Cameroun | DR

Les évêques du Cameroun actuellement réunis à Batouri dans la région de l’Est dans le cadre de leur séminaire annuel, ont réaffirmé leur position et celle de l’Eglise catholique appelant à « une tolérance zéro » contre l’homosexualité.

Dans une position unanime et « sans équivoque », les prélats réunis au sein de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC) appellent les « fidèles catholiques et tous les hommes épris de bonne moralité, à barrer la voie à l’homosexualité ».

Et pour cause, « cette chose abominable et contre-nature » constitue une menace pour l’éclosion sociale, pourtant « il ne faut pas admettre la destruction de la cellule familiale qui est le socle de la société ».

Pour le président de la CENC et archevêque métropolitain de Douala Mgr Samuel Kleda, « le mariage repose sur l’union légale entre un homme et une femme ».

Aussi, les évêques ont-ils réitéré, leur position au sujet « du respect de la famille dans ses fondements ».

Dans cette perspective, ils ont rappelé qu’au Cameroun, en plus de la morale qui condamne l’homosexualité, l’union des êtres humains de même sexe est interdite et réprimée par la loi, en l’occurrence, le code pénal qui prévoit des peines d’emprisonnement fermes pour des personnes reconnues coupables d’homosexualité.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz