Cameroun : une conférence de presse de l’opposition réprimée par les autorités

Plusieurs militants ont été arrêtés puis relâchés au cours de la nuit | © Facebook / DR
Plusieurs militants ont été arrêtés puis relâchés au cours de la nuit | © Facebook / DR

Plusieurs militants issus de l’opposition camerounaise avaient projeté de tenir mardi une conférence de presse pour demander une modification consensuelle du code électoral. La police est intervenue pour disperser la foule, plusieurs militants ont été arrêtés puis relâchés au cours de la nuit.

Alors que les quatre principaux partis de l’opposition camerounaise MRC (Mouvement pour la renaissance du Cameroun), UPC (Union des populations du Cameroun), l’Univers, le CPP (Cameroon People’s Party) avaient programmé mardi 29 mars une conférence de presse au siège du MRC avec plusieurs médias locaux, celle-ci n’a finalement pas pu se tenir en raison d’une intervention de la police camerounaise… Lire la suite à Jeune Afrique >>

Source : © Jeune Afrique

Par Dieretou Diallo

  • Normal le pouvoir ce n est pas pour qui veut mais pour qui peut