Cameroun : Conditions du dialogue prometteuses avec les enseignants anglophones

Conditions du dialogue prometteuses avec les enseignants anglophones | Ph. © CT

Le Comité interministériel ad hoc mis en place le 29 novembre 2016 par le premier ministre, déjà à pied d’œuvre, examine et propose des solutions aux préoccupations soulevées par les syndicats des enseignants anglophones

La mission du comité est de proposer au gouvernement des solutions ainsi que les modalités de leur mise en œuvre, afin de trouver un dénouement heureux à la crise en cours dans le secteur éducatif dans régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ce qui peut compromettre le bon déroulement de l’année scolaire des élèves des localités de Buéa et Bamenda.

Le Comité comporte également un secrétariat technique d’une dizaine de personnes qui vont assister ces membres dans leurs travaux. Il est dirigé par le Pr. Ghogomu Paul Mingo, directeur de Cabinet du premier ministre, chef du gouvernement. Vingt-cinq personnalités, dont trois membres du gouvernement, assistent le président du Comité dans sa tâche.

Les représentants des syndicats d’enseignants issus des deux régions concernées, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest et ceux des parents d’élèves sont aussi associés à l’instance de décision interministérielle créée par le premier ministre Philémon Yang. En effet, le gouvernement, ouvert au dialogue, s’évertue à prendre en compte les points de vue et les appréciations de la situation de crise par tous les acteurs.

Source : © CRTV

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz