Cameroun : La Conac épingle les agents de la police pour corruption à Ebolowa

Des responsables de la Commission nationale anti-corruption (Conac) multiplient des descentes inopinées à Ebolowa. C’est au cours de celles-ci qu’ils ont pris en flagrant délit de corruption des agents de la sécurité publique dans leur poste.

Cameroun : La Conac épingle les agents de la police pour corruption à Ebolowa

Intensifier la lutte contre la corruption

Au poste de contrôle de Nemeyong ainsi que dans les environs à Ebolowa. L’ambiance était électrique il y a peu. De sources concordantes, on apprend qu’une petite case a été aménagée et réservée par des agents de sécurité de la voie publique. La particularité de cet espace est qu’il sert de lieu de négociation.

Les usagers de la route en particulier des conducteurs des engins de quatre roues sont ainsi contraints de verser de l’argent pour traverser la barrière de police. Tout s’effectue dans la case sus évoquée. Et c’est en flagrant délit que les membres de la Commission nationale anti-corruption viennent de mettre la main sur des agents de police obtus.

La Conac a décidé ainsi de tordre le cou à un fléau encré dans les mœurs : la corruption. Une initiative saluée par des usagers de la route. En rappel, la Conac a plusieurs missions. A savoir: suivre et évaluer l’application effective du plan gouvernemental de lutte contre la corruption.

En accord avec le cahier de charges de la Conac

Ladite commission est également chargée de recueillir, de centraliser et d’exploiter les dénonciations et informations dont elle est saisie pour des pratiques, faits ou actes de corruption et infractions assimilées ; de mener toutes études ou investigations et de proposer toutes mesures de nature à prévenir ou à juguler la corruption.

Procéder, le cas échéant, au contrôle physique de l’exécution des projets, ainsi qu’à l’évaluation des conditions de passation des marchés publics; Diffuser et vulgariser les textes sur la lutte contre la corruption sont sur la liste des charges de la Commission nationale anti-corruption.

Identifier les causes de la corruption et proposer aux autorités compétentes des mesures susceptibles de les éliminer dans tous les services publics ou parapublics, est aussi une fonction de la Conac. Et c’est ce que les membres s’attellent à appliquer au regard des descentes inopinées sur le terrain.

© CAMERPOST par Linda