Cameroun : Le Comité olympique déboute la FECAFOOT dans le litige devant le Ligue de football

Tombi à Roko, président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) | DR
Tombi à Roko, président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) | DR

La Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) vient d’invalider la décision de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) portant désignation d’un comité provisoire à la tête de la Ligue du football professionnel du Cameroun (LFPC), a-t-on appris ce mercredi de sources concordantes.

Cette décision qui confirme le maintien de l’équipe dirigeante de la LFPC présidée par le général d’armée Pierre Semengue, reconnaît en même temps que les textes et statuts régissant cette organisation ne souffrent d’aucune illégalité.

Compte tenu de cette décision, les candidatures aux différents postes de responsabilité au sein de la Ligue qui aurait pu intervenir cette semaine ont été mises en parenthèse, le bureau sortant ayant reçu mandat de diligenter les affaires courantes en attendant la mise en place d’un organe exécutif.

Conséquence, la FECAFOOT devrait encore poursuivre sa collaboration avec l’actuelle direction de la LFPC, en dépit du souhait exprimé par le président de l’instance faîtière de football Tombi à Roko Sidiki et des membres du comité exécutif de la FECAFOOT d’installer un comité provisoire de gestion pendant un an à la tête de la Ligue.

Le 17 mars dernier, le comité exécutif de la FECAFOOT avait décidé de nommer un comité provisoire de gestion à la Ligue, une décision contestée par les responsables de cette structure qui ont saisi les juridictions compétentes et dont les décisions « sans appel » s’imposent aux deux parties.

© CAMERPOST avec © APA