Cameroun : La Coalition contre le tabac accuse les industriels de fouler au pied les lois régissant la publicité

Affiche publicitaire du tabac au Lycée Bilingue de Yaoundé au Cameroun | Illustration/DR
Affiche publicitaire du tabac au Lycée Bilingue de Yaoundé au Cameroun | Illustration/DR

«Dénonciation de la publicité illicite sur les cigarettes». Ainsi s’intitule le communiqué publié en fin de semaine dernière dans la presse locale par la Coalition camerounaise contre le tabac (C3T).

Selon cette coalition, «l’industrie du tabac a encore usé de ses manœuvres pour promouvoir l’achat et la consommation des cigarettes, à travers plusieurs panneaux publicitaires implantés dans les différentes villes du Cameroun».

Bien que les affiches incriminées se limitent à dénoncer la contrebande des cigarettes, la C3T «appréhende cette action comme une manœuvre de l’industrie du tabac pour faire de la publicité pure et simple des produits du tabac et encourager la population à consommer la cigarette». Ce qui, souligne la Coalition, constitue «une violation flagrante de la loi de 2006 sur la publicité, qui interdit toute forme de publicité des produits du tabac sur les mass médias au Cameroun».

Profitant de cette dénonciation, la C3T rappelle que «d’après les résultats de l’enquête globale sur le tabagisme chez les adultes réalisées en 2013 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), un million cent mille (1 100 000) Camerounais sont des usagers du tabac, la moitié mourront des suites de leur tabagisme».

Dans le même temps, l’on apprend qu’une «enquête réalisée auprès des établissements scolaires de la ville de Yaoundé en 2016 par l’Alliance pour le contrôle du tabac en Afrique, en collaboration avec la Coalition camerounaise contre le tabac, a permis d’identifier 173 points de vente autour de 20 écoles enquêtées, avec dans près de 50% des cas la présence de la publicité et de la promotion des produits du tabac à travers des affiches». Ce qui démontre, d’après la C3T, que «l’industrie du tabac encourage l’installation des points de ventes autour des écoles, dans l’optique de favoriser l’initiation des jeunes élèves à la consommation des produits du tabac».

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM