Cameroun : Clap de fin pour le 1er Salon international des voix de Fame

Clap de fin pour le 1er Salon international des voix de Fame | Ph. Twitter

L’événement a pris fin samedi le 25 mars 2017 à Douala. Une centaine d’artistes et professionnels en provenance d’une dizaine de pays africains y ont pris part. Ils se sont formés et ont échangé autour des thématiques liées à la musique. Ainsi donc, du 22 au 25 mars 2017, la ville de Douala a vibré au rythme des Show cases, marché, conférence, formation et After-show. Dans l’ensemble, a noté CAMERPOST, l’Institut français de Douala et l’Espace Doual’art ont accueilli l’ensemble des activités de l’évènement.

Le Salon International des voix de Fame est un projet dirigé par Guy Marc Tony Mefe avec la complicité de Jules Kamdem (Festival Gabao) et Fredy Massamba. Initié par Scène d’Ebène, l’évènement dédié à la promotion et à la valorisation des chanteuses s’adresse avant tout aux professionnels de la filière musicale, notamment : les artistes, les labels, producteurs et diffuseurs, les éditeurs et distributeurs, les salles de spectacles et festivals, les managers, tourneurs, formateurs, prestataires de services.

Il a été question que cet événement nouveau serve de passerelle entre les artistes et tous ceux qui veulent voir briller les voix des femmes d’Afrique sur les grandes scènes du monde. Artistes musiciens de grande renommée, médias et fans de la musique africaine ont pris part mardi le 21 mars au lancement du premier Salon international des voix de Fame. Fanie Fayar (Congo) Pamela Badjogo (Gabon), Lomoar (Cameroun), Geneviève Matibeye (Tchad), Armand Biyag (Cameroun), Idylle Mamba (Cameroun) et autres artistes y étaient. Tous ont affirmé leur engagement à la réussite de cette première édition du Salon international des voix de Fame. « Nous avons voulu faciliter la rencontre et les échanges entre tous les jeunes acteurs de la filière musicale d’Afrique centrale, susciter la synergie entre ces jeunes et accroître la présence des musiques de la forêt sur les grands événements dédiés aux musiques du monde », ont expliqué à l’unanimité Tony Mefe, Idylle Mamba et Fanie Fayar.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa