Cameroun – Clandestinité : 75 collèges fermés dans le Mfoundi

75 collèges fermés dans le Mfoundi | Illustration/DR
75 collèges fermés dans le Mfoundi | Illustration/DR

Le Minesec leur reproche le non-respect des procédures de création et d’ouverture.

Situés dans l’arrondissement de Yaoundé 7, département du Mfoundi, l’Institut Monseigneur René Grafin et Genius Bilingual Academy, ne sont pas autorisés à recruter des élèves pour l’enseignement secondaire général, pour la rentrée scolaire prochaine. Le Minesec, Ernest Ngalle Bibehe, qui signe l’arrêté de fermeture du 12 août 2016, leur reproche « la violation des formalités légales de création et d’ouverture » des établissements scolaires. Dans un autre arrêté signé le même jour, 73 autres établissements scolaires (ou de formation privée) disséminés à travers la république, sont frappés d’interdiction de fonctionner, toujours pour « violation des formalités légales de création et d’ouverture des établissements scolaires ». Ces deux textes sont la conséquence du rapport d’une « mission conjointe d’examen et de clarification de la situation administrative de certains établissements privés présumés clandestins » qui a pré- paré l’année scolaire 2016/2017.

Dans le détail, 22 établissements ont été fermés dans le Littoral, 21 autres dans le Sud-Ouest (le département enclavé du Kupe Manenguba en compte 11), 14 dans le Centre,

10 dans le Nord-Ouest, 03 à l’Est, 02 à l’Ouest et 01 dans le Sud. C’est dire que quand ils existent, les entrepreneurs sco- laires du septentrion respectent la loi. La plupart des établissements fermés portent des noms qui les apparentent aux églises, notamment dans la région anglophone.

Source : © Le Jour

Par F.K.