Cameroun : Cimencam démarrera sa nouvelle cimenterie de Nomayos, dans la banlieue de Yaoundé, à la mi-2018

Une vue de la cimenterie CIMENCAM de Bonaberi à Douala | © CAMERPOST / Pascal FOTSO
Une vue de la cimenterie CIMENCAM de Bonaberi à Douala | © CAMERPOST / Pascal FOTSO

La société les Cimenteries du Cameroun (Cimencam) annoncent pour la mi-2018 le démarrage de sa nouvelle cimenterie de Nomayos, localité située à une trentaine de kilomètres de Yaoundé, la capitale du pays.

Selon le communiqué officiel qui révèle l’information, cette unité de broyage, qui coûtera 23 milliards de francs Cfa, portera à 2 millions de tonnes de ciment la production annuelle de cette entreprise.

Grâce à une convention signée en mai dernier entre Cimencam et l’Etat du Cameroun, ce projet annoncé depuis 5 ans (la cérémonie de pose de la première pierre a eu lieu en septembre 2011) bénéficiera des exonérations fiscalo-douanières allant de 5 à 10 ans, ainsi que le prévoit la loi de 2013 portant incitation à l’investissement privé en République du Cameroun.

Pour rappel, Cimencam, entreprise anciennement contrôlée par le groupe français Lafarge, est désormais sous la coupole de Lafarge Holcim Maroc Afrique (54,7% du capital), une joint-venture formée par le groupe Lafarge Holcim (fusion du français Lafarge et du Suisse Holcim) et la Société Nationale d’Investissement (SNI) du Maroc, un véhicule d’investissements appartenant à la famille royale marocaine.

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM