Cameroun – Chercheurs d’emplois : Forte affluence des jeunes diplômés à l’agence régionale du FNE Littoral

Des chercheurs d’emplois en train de consultant les opportunités sur le babillard du FNE | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Des chercheurs d’emplois en train de consultant les opportunités sur le babillard du FNE | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

C’est le constat fait ce jeudi 7 avril 2016 au cours d’une descente effectuée par CAMERPOST au FNE Littoral basée à Akwa (Douala). Munis des blocs-notes et des stylos à billes, c’est au pas de course que des jeunes, une cinquantaine environ, font leur entrée dans cet espace fort prisé en ce moment. Les uns se pressent d’occuper la salle d’attente, tandis que les autres se dirigent vers le babillard dans le but de noter toutes les informations relatives aux offres d’emplois. Raymond Owono, âgé de 27 ans est un Camerounais nanti d’un master II en Communication. « Etudiant à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de l’Université de Douala, je cherche un job voilà plus d’un an. Ce n’est pas facile. C’est pourquoi je passe mes journées ici au FNE, dans l’espoir que tout changera », s’exclame ce dernier.

 Le son de cloche est le même pour ses camarades avec qui CAMERPOST a échangé. Tous ont soif d’un emploi. Ils disent garder espoir car le Fonds national de l’emploi se présente comme la seule issue. Ce que confirme le service de communication qui œuvre pour l’insertion professionnelle des chercheurs d’emplois. « Conscient de ce que la courbe du chômage ne cesse de grimper au Cameroun, nous restons fidèles à notre mission de façon générale à savoir promouvoir l’emploi sur l’ensemble du territoire camerounais à travers les axes suivants : la diffusion des informations sur le marché du travail ; l’insertion dans le circuit de production des jeunes camerounais à la recherche d’un premier emploi », soutient le service communication qui ajoute comme axes de  travail de l’agence régionale, la réinsertion des travailleurs licenciés des entreprises du secteur public, parapublic ou privé pour des raisons économiques ; la conception, le financement et le suivi des programmes ayant trait à la formation sur le tas, la formation formelle et éventuellement tout autre programme en fonction des exigences du marché de l’emploi.

Astuce et conseils

En guise de conseil, « nous demandons aux jeunes d’être sans cesse en contact avec leurs moniteurs, de suivre les recommandations, de s’enregistrer en ligne, consulter les offres d’emplois sur le site, sélectionner une branche d’activités à partir du menu déroulant et cliquer sur le bouton (rechercher) », poursuivent des cadres de l’agence régionale du Fonds national de l’emploi pour le Littoral. Ceux-ci pour qui, l’employé du FNE doit être productif et pour y arriver, il doit partager la vision et la devise de l’entreprise : « travailler beaucoup, bien et vite » ; il doit être également dévoué, engagé, coopératif, fidèle vis-à-vis de la structure, savoir partager l’information et être un vecteur de l’image de marque du FNE. Ainsi, « nous sommes certains que le taux de chômage estimé à 76% en 2015 pourra être revu à la baisse », a-t-on lancé.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Chercheurs d’emplois : Forte affluence des jeunes diplômés à l’agence régionale du FNE Littoral"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bifo Isaac

Darasalam lah

wpDiscuz