Cameroun – Charlotte Dipanda : L’incomprise des sponsors – 01/04/2015

Chrlotte Dipanda lors de la conférence de presse en prélude aux deux concerts de présentation de son nouvel album, « Massa ».
Chrlotte Dipanda lors de la conférence de presse en prélude aux deux concerts de présentation de son nouvel album, « Massa ».

 

L’artiste camerounaise, Charlotte Dipanda, l’a souligné ce 31 mars 2015 au cours de la conférence de presse en prélude aux deux concerts de présentation de son nouvel album, « Massa », au public camerounais.

C’est vrai. « Elle n’a pas vu ». Sa maman. Mais Charlotte, elle, a vu juste. Sorti son troisième album la veille de la journée internationale de la femme. C’était le 6 mars 2015. Deux jours après, elle présentait ce nouveau bébé musical à la Cigale à Paris. Dans cette perspective de promotion, Charlotte Dipanda offre deux spectacles au Cameroun. Les 10 et 11 avril 2015, respectivement au Castel Hall à Douala et au palais des sports à Yaoundé. Chose curieuse sur les affiches d’annonce, l’absence d’un top sponsor camerounais. Pourquoi ce manque d’appui ? « Lors des précédents spectacles au Cameroun, j’ai envoyé des demandes pour me voir signifier des mois d’attente après qu’il n’y a pas de budget alors qu’ils sponsorisent des artistes venus d’ailleurs. Je n’ai même pas jugé utile de leur envoyer un dossier de sponsoring… Le public est plus important », a souligné l’artiste face à la presse à l’Institut français de Douala. La plus grande expérience douloureuse avec les sponsors a été le « Campus Tour » organisé dans des universités du Cameroun pour « partager un bout de rêve avec les jeunes camerounais. J’ai toujours eu le sentiment d’être incomprise par les annonceurs ». Pour les spectacles des 10 et 11 avril prochain, Charlotte Dipanda et son équipe souhaitent offrir aux fans du Cameroun, avec ou sans sponsors, un spectacle de rêve. Exactement comme ce fut le cas à la Cigale. Car, c’était « tout simplement somptueux. Il y avait une décoration de rêve et nous comptons ramener ce bout de rêve au Cameroun »

Le nouvel album de Charlotte Dipanda intitulé « Massa » compte dix titres. Il arrive après « Dube Lam » (La Foi) en 2011 et « Mispa » en 2008. Cette expression « Massa » est une « expression qu’on utilise régulièrement au Cameroun pour appeler quelqu’un. C’est monsieur et madame tout le monde…. Et dans cet album justement, j’appelle chacun d’entre nous à assumer sa part de responsabilité pour que notre société évolue et qu’on ait demain un Cameroun plus fort et plus dynamique », explique-t-elle. Quant à la chanson « Elle n’a pas vu » disponible avant la sortie de l’album est un cri de cœur. Et de pleure. Une chanson inspirée du « post » d’une jeune fille d’environ 14 ans sur le réseau social Facebook : « Sur son mur, elle avait mis un mot qui s’adressait à sa mère, et elle disait : maman regarde, aujourd’hui j’aurai aimé que tu sois là pour voir la fille que je suis, tu me manques”. Moi, ça m’a profondément touché et je me suis dit qu’il y a certainement beaucoup de gens qui se sentiront concernés par cette thématique. C’est tout simplement ça, ce que maman n’a pas vu ». Une chanson qui touche plus d’un. Si l’on s’en tient au nombre de vues sur Youtube et le nombre de lecture sur les platrformes comme Deezer. Rendez-vous aux spectacles !

© CamerPost – Frank William BATCHOU

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Charlotte Dipanda : L’incomprise des sponsors – 01/04/2015"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Marie Claire Nseke

yeuuch la femme ci est tellement belle !!

wpDiscuz