Cameroun : Chanas Assurance au bord du gouffre – 05/08/2014

Les pertes enregistrées en 2013 par Chanas Assurances, le mastodonte du secteur des assurances au Cameroun, approcheraient la somme de 2 milliards de francs Cfa, vient de révéler le site web Financial Afrik qui estime que «le leader camerounais de la branche IARDT paye là le prix de son instabilité managériale au cours de ces dernières années».

Chanas-Assurance-BureauEn effet, depuis bientôt deux ans, un bras de fer s’est fait jour au sein de l’équipe dirigeante et du conseil d’administration de Chanas Assurances, créant un climat délétère entre les principaux actionnaires de la compagnie, le tout sur fond d’injonctions et de menaces de sanctions du régulateur du secteur des assurances en Afrique centrale et de l’Ouest, la CIMA.

Le pic de la bataille entre Mme Cassalegno, l’ex-PDG, et les autres actionnaires de Chanas (notamment la SNH), pour le contrôle de cette compagnie, a été atteint en septembre 2013, avec l’éviction de la toute puissante PDG, contre son gré et en dépit des injonctions de la CIMA, en vue de la suppression du poste de PDG ; et la nomination d’un DG, en la personne d’Henri Ewélé.

Cette reprise en main apparente de l’entreprise autrefois outrancièrement contrôlée par Mme Cassalegno, ne durera finalement que le temps d’une rose. En effet, sept mois seulement après sa nomination, Henri Ewélé, fortement contesté par Jacqueline Cassalegno, bientôt 89 ans, sera limogé au profit d’Albert Pamsy, réputé très proche de celle qu’on a «surnommé la dame de fer».

Cependant, cet ancien chef de la Division des assurances du ministère des Finances, arrivé à la tête de Chanas Assurances en avril 2014, ne saurait être comptable des pertes colossales cumulées par la compagnie. A l’analyse, ces pertes découlent du refus de Mme Cassalegno de conclure certains contrats, pour des raisons «personnelles», mais aussi de la rupture entre l’Ex-PDG de Chanas et la Société nationale des hydrocarbures (SNH), actionnaire de taille et grand client de Chanas. Ce désaccord, a-t-on appris de bonnes sources, a d’ailleurs conduit à la décision de la SNH de résilier, pour l’exercice 2014 courant, tous ses contrats avec Chanas Assurances.

Source : Agence Ecofin

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz