Cameroun : C’est parti pour le RAVeL du bout du monde – 10/10/2014

Une délégation d’une quarantaine de cyclistes belges et camerounais a entamé le RAVeL du bout du monde au Cameroun. Un périple d’une semaine au pays de Yannick Noah, en fin de saison des pluies.

Départ du RAVeL du bout du monde au Cameroun.
Départ du RAVeL du bout du monde au Cameroun.

Jeudi matin, Tatiana Silva, animatrice et présentatrice de la météo sur la RTBFmais aussi marraine d’Unicef Belgique, a donné le coup d’envoi du RAVeL du bout du monde. Une bonne quarantaine de cyclistes se sont élancés de Mutengene, dans l’arrondissement de Tiko, à quelque 50 km de Douala (Sud-Ouest). C’est dans une chaleur moite et sous quelques gouttes de pluie que l’impressionnant convoi s’est élancé sur les pentes qui bordent le Mont Cameroun, le deuxième sommet d’Afrique.

En tête du groupe, on retrouvait évidemment Adrien Joveneau, qui partager cette expérience africaine sur les ondes de VivaCité. Il était entouré de la chanteuse BJ Scott et de Berthe D-Wa Tanwo, une chanteuse née au Cameroun mais qui mène sa carrière depuis longtemps à Bruxelles. Ce voyage au Cameroun est d’ailleurs un retour aux sources pour elle puisqu’elle n’avait pas posé les pieds dans son pays depuis 25 ans!

Ce RAVeL du bout du monde – qui s’est déjà déroulé au Québec, en Egypte, au Sénégal, en Turquie ou au Congo – est aussi l’occasion de mener à bien une grande opération de solidarité, en distribuant des ballons de football mais aussi des pompes ou des embouts.

La première étape qui était longue d’une bonne cinquantaine de kilomètres a été marquée par la chute assez spectaculaire dans une descente de l’attaché à l’ambassade du Cameroun en Belgique. Il a passé sa journée dans l’ambulance mais semblait avoir retrouvé ses esprits – et un beau cocard à l’œil – en fin de journée.

Pendant le périple des cyclistes, Tatiana Silva s’est rendue en visite dans plusieurs établissements de soin soutenus par l’Unicef dans la région de Limbé. L’occasion pour la nouvelle ambassadrice belge de l’ONG – elle a été nommée en avril dernier – de voir sur le terrain les actions qui sont menées pour promouvoir la vaccination des enfants, mais aussi pour inciter les mamans à accoucher dans des dispensaires équipés. Il faut savoir qu’au Cameroun, le taux de mortalité infanto-juvénile est encore de 122 décès pour 1000 naissances, alors que l’Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD) a été fixé à 76 décès pour 1000 naissances en 2015. L’accueil de la délégation belge – composée notamment de journalistes – s’est faite via des chants et des danses, lors de cérémonies très colorées.

Source : Lavenir.net

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : C’est parti pour le RAVeL du bout du monde – 10/10/2014"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Francisca Mboe

hhhh

wpDiscuz