Cameroun : Le CERAC fait des heureux à Kye-Ossi

Chantal Biya, présidente nationale du CERAC | Illustration
Chantal Biya, présidente nationale du CERAC | Illustration

Le Cercle des Amis du Cameroun y a offert, vendredi dernier, du matériel et des équipements aux femmes rurales, aux jeunes et aux personnes vulnérables de la Vallée du Ntem.

Journée particulièrement comblée de joie et de bonheur pour les populations de la ville de Kye-Ossi et de tout le département de la Vallée du Ntem. En effet, le Cercle des Amis du Cameroun (CERAC) a choisi ce 1er avril pour remettre des dons aux femmes rurales, aux jeunes et aux personnes vulnérables de ce département de la région du Sud.  En sa qualité de représentante personnelle de Madame Chantal Biya, première dame du Cameroun et présidente fondatrice du CERAC, Linda Yang, Coordinatrice générale de l’association caritative a présidée la cérémonie dans une place des fêtes spécialement bondée.

Moulins à écraser, pressoirs à huile, pulvérisateurs, motopompes, dabas, houes, machettes, râteaux, fongicides, tronçonneuses, etc. sont entre autres matériels et équipements remis aux associations de femmes rurales et de jeunes des quatre arrondissements de la Vallée du Ntem. Groupe électrogène, machines à coudre, ordinateurs complets… étaient destinés aux centres de promotion de la femme. Pour les personnes vulnérables – dont un orphelinat – des matelas, des draps, des vêtements, des denrées de première nécessité et produits d’entretien. Des dons pour lesquels les populations ont dit merci en chantant et dansant à travers des banderoles en français et en langue locale. Pour le maire de Kye-Ossi, Alain Roger Bikoro Eneme, les matériels et équipements reçus permettront de « convertir l’énorme potentiel du département en richesses ». Quant à Thérèse, … une bénéficiaire, elle assure que ces dons vont aider les uns et les autres à améliorer leurs conditions de vie et faire d’eux des acteurs du développement. Mais comme qui dit merci en redemande, les populations ont profité de cette cérémonie pour présenter leurs difficultés qui se résument en pertes post-récoltes dues à l’enclavement des zones de production, au manque de moyens de conservation et de transformation de leurs produits…

Et pour Linda Yang, ces dons se situent en droite ligne du plan d’action 2016 de l’association qui vise l’autonomisation et le renforcement des capacités de production des femmes et des jeunes. La première dame voulant donner l’opportunité à ces personnes de devenir des acteurs du développement du Cameroun. Elle a d’ailleurs rappelé que c’est le sens de l’action humanitaire engagée par Mme Chantal Biya depuis plus de 20 ans à travers le triangle national. Et de souligner qu’ « aucun obstacle n’arrête cette déferlante de solidarité et de partage. En améliorant les conditions de santé, d’éducation, d’accès à l’eau potable, du travail de la terre, Mme Chantal Biya veut aider à construire un Cameroun solide, prospère et en paix ». Pour Kye-Ossi particulièrement, Mme Yang a rappelé que cette ville frontalière et cosmopolite est le symbole du brassage et du partage, des valeurs chères à la présidente-fondatrice du CERAC.  Prenaient part à cette cérémonie, aux côtés de l’importante délégation du Cerac, Félix Nguélé Nguélé, gouverneur du Sud et Lazare Mpouel Balla, ambassadeur du Cameroun en Guinée équatoriale, entre autres personnalités.

Source : © Cameroon Tribune

Par Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM