Cameroun – CEMAC : La BEAC entrevoit une accélération de la croissance en Afrique centrale- 28/10/2014

Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la Banque centrale.
Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la Banque centrale.

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) laisse entrevoir une accélération de la croissance dans la sous-région, d’après un communiqué parvenu à APA publié au terme de la troisième réunion ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) tenue mardi à Yaoundé sous la présidence du gouverneur de la Banque centrale, Lucas Abaga Nchama.

Sous l’effet de la reprise de l’activité pétrolière et de la bonne tenue du secteur non pétrolier, les prévisions révisées présagent une accélération de la croissance à 5,6 pour cent en 2014, dont 2,5 pour cent pour le secteur pétrolier et 6,7 pour cent pour le secteur non pétrolier.

Malgré une accentuation des tensions inflationnistes à 3,7 pour cent contre un peu plus de 2,5 pour cent en 2013, le CPM a noté un léger redressement du solde budgétaire, base engagements, hors dons à -1,8 pour cent du PIB (Produit intérieur brut), tandis que le taux de couverture extérieure de la monnaie se fixerait à 96,9 pour cent.

Après l’examen des différents facteurs influençant la stabilité monétaire et financière, le CPM a décidé de maintenir inchangé le principal taux directeur de la BEAC et révisé à la hausse, les objectifs monétaire et de crédit des six Etats de la Communauté monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pour le quatrième trimestre de l’année 2014 et le premier trimestre de l’année 2015, « sur la base du cadrage macro-économique de chaque pays », précise le communiqué.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz