Cameroun : Ce que le Tribunal Criminel Spécial reproche à Essimi Menyé 

Essimi Menye, ancien ministre camerounais de l’agriculture | Archives/DR
Essimi Menye, ancien ministre camerounais de l’agriculture | Archives/DR

L’ancien Ministre de l’agriculture est actuellement interné dans une formation sanitaire de la capitale camerounaise il sollicite une évacuation pour un meilleur suivi médical.

Les ennuis de l’ancien ministre des finances du Cameroun font depuis quelque temps les choux gras de nombreux journaux notamment en presse. S’il est vrai que l’ancien ministre des finances doit s’expliquer devant le tribunal criminel spécial (TCS), il est également important de comprendre les contours des griefs portés à l’endroit d’Essimi Menyé. Le premier dossier pour lequel le TCS poursuit Essime Menyé est relatif à l’affaire Amity Bank. Ce dossier date de l’époque où le ministère des finances avait en charge la gestion et l’accompagnement du processus de restructuration de certaines banques et établissements financiers. Essimi Menyé alors grand argentier national, aurait fait perdre environ neuf milliards vingt-cinq millions de francs à l’Etat du Cameroun. Le second dossier pour lequel Essimi Menyé doit s’expliquer devant les juges du TCS est celui de la liquidation de la Société Camerounaise de Tabacs(SCT). Dans ce cas précis, l’ancien Minfi est accusé d’avoir exercé des pressions sur le liquidateur de ladite société pour que celle-ci vende la SCT à son frère, pour la modique somme cinquante millions de francs. Ainsi le TCS voudrait comprendre comment une entreprise certes en liquidation, a pu être cédée dans des conditions troubles à un prix dérisoire ? Une entreprise pour laquelle l’Etat a consenti d’énormes investissements.

Ces ennuis judiciaires sont certainement à l’origine de la frilosité des autorités de Yaoundé au sujet de la demande d’évacuation sanitaire. Une demande appuyée par l’actuel Ministre de la Santé André Mama Fouda. Selon le quotidien Mutations paru le lundi 26 octobre 2015, ce dernier aurait fait des propositions au chef de l’Etat. André Mama Fouda confirme en effet que l’état de santé de l’ancien ministre des finances nécessite une évacuation sanitaire. Mais si cela n’est pas possible, il propose que l’ancien Minfi soit transférer soit à l’hôpital général de Douala, soit à l’hôpital de référence de Sangmélima. De l’avis d’André Mama Fouda, ces formations hospitalières disposent de meilleurs plateaux techniques.

Source : © Mutations

Synthèse de Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Cameroun : Ce que le Tribunal Criminel Spécial reproche à Essimi Menyé "

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Robert Bangop

Il droit répondre de ses actes

Appolinaire Mimbe

Qu’il se soigne dans les hôpitaux de référence qu’ils ont construit, pourquoi solliciter une évacuation ? N’importe quoi ce Cameroun !!!

Michelle Atchang

Tu ne pouvait pas construire un hôpital de référence ici au camer tu vas sauf que rester là-bas

Ounophris Gong

Le stress aggrave la maladie. Mais il est certain que l’ex ministre veut fuir par l’occasion d’une évacuation cependant fondée.

Ounophris Gong

Si le ministre peut recouvrer les neuf milliards et convaincre son frère de rendre la société de tabac, ce serait peut-être mieux pour ce travailleur.

En passant, une société de tabac appartenant à l’Etat est malsaine, parceque le tabac nuit très gravement à la santé. Il faut reconvertir cette société.

wpDiscuz