Cameroun – Catastrophe ferroviaire d’ Eseka : deux nouvelles plaintes déposées contre X en France

Les rescapés se tiennent à côté des wagons déraillés après l’accident d’un train a l’entrée de la gare d’ Eseka, au Cameroun, le 21 octobre 2016. | © AFP / STRINGER

Le Syndicat professionnel des conducteurs de train du Cameroun et le Comité de libération des prisonniers politiques ont déposé ce vendredi deux nouvelles plaintes, avec constitution de partie civile, au nom des victimes de la catastrophe ferroviaire d’ Eseka.

L’affaire de la catastrophe ferroviaire d’ Eseka, survenue le 21 octobre dernier au Cameroun, continue d’occuper la justice française. Deux nouvelles plaintes ont été déposées contre X vendredi 17 février en France par le Syndicat professionnel des conducteurs de train du Cameroun et le Comité de libération des prisonniers politiques devant les doyens des juges d’instruction de Nanterre et de Créteil pour tentative d’homicide volontaire, homicide involontaire, blessures involontaires et mise en danger de la vie d’autrui par manquement délibéré à une obligation particulière de vigilance.

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cameroun – Catastrophe ferroviaire d’ Eseka : deux nouvelles plaintes déposées contre X en France"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Hamad Hamadou

Ils veulent faire du juridisme ? Qu’est ce qui rattache cet accident à la France ?

Hamad Hamadou

Ils veulent faire du juridisme ? Qu’est ce qui rattache cet accident à la France ?

wpDiscuz